politique

6 oct 2017

Il est intéressant de porter un regard sur la scission récente du Parti Communiste Révolutionnaire du Canada. En effet, cette organisation a quelque chose de typiquement désagréable. On sait que les années 1960-1980 ont été chaudes et il est frappant de voir, par exemple, un Parti Communiste maoïste italien parler de « guerre populaire » alors que dans ces années chaudes, il rejetait catégoriquement ce qui était « chaud ».

Eh bien, le Parti Communiste Révolutionnaire du Canada, fondé en 2007, est du même type, sauf que les années 1960-1980 au Canada n'ont même pas été chaudes. C'est donc du maoïsme étudiant sans « chaleur », en continuité depuis des années 1960 sans substance historique...

14 sep 2017

Lors du soulèvement de mai 1968, la CGT a tout fait pour encadrer les travailleurs et les empêcher, dans le cadre de la révolte étudiante et de l'immense grève générale, toute politisation.

La CGT a tout fait pour empêcher la rencontre et l'union des étudiants révolutionnaires et de la classe ouvrière, y compris au moyen de la force physique...

13 sep 2017

Il y a deux manières de voir les manifestations contre la réforme du code du travail qui ont eu lieu hier à l’appel de la CGT.

Soit on y voit une expression d’un mouvement social de secteurs protégés au sein d’un pays capitaliste développé, porté par un syndicat recevant un financement très important de la part des institutions dont il est à considérer d’ailleurs comme une composante. Soit on y voit une expression de la lutte des classes. Il va de soi que c’est la première manière de voir les choses qui est juste, et il faut relever de la petite-bourgeoisie pour s’imaginer que la seconde interprétation puisse avoir un sens...

11 sep 2017

Si l'on regarde la France Insoumise, on ne peut qu'être frappé du triomphe politique que cela représente pour le courant trotskyste dit lambertiste, qui historiquement a toujours été le courant numériquement le plus important en France.

Cela peut surprendre, car l'impact idéologique et culturel dans les masses du « lambertisme » est inexistant, mais le lambertisme a disposé de vastes moyens et phagocyté certaines structures bien spécifiques, comme le syndicat étudiant UNEF-ID et surtout le syndicat Force Ouvrière. Jean-Christophe Cambadélis, qui a démissionné il y a peu du poste de secrétaire du Parti Socialiste, vient lui-même de ce courant...

20 juil 2017

Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon a donc démissionné, après un bras de fer de plusieurs jours avec le président Emmanuel Macron à peine élu. Cela reflète bien l'arrogance des militaires en France, leur poids : la Ve République n'est-elle pas justement née d'un coup d’État militaire, en 1958 ?

Déjà ces cinq dernières années, nous avons souligné à quel point François Hollande avait dû faire face à des remous importants de la part de l'Armée, avec d'incessants appels lancés depuis l'extrême-droite pour que celle-ci vienne « remette de l'ordre »...

17 juil 2017

La cérémonie des 75 ans du rafle du Vel d'Hiv était très attendue, pour trois raisons.

Tout d'abord, la rafle parisienne du Vélodrome d’Hiver est la plus grande arrestation massive de personnes juives en France - plus de 13 000 personnes, dont 4 000 enfants qui iront en déportation, à la mort.

On sait que l'Etat français collaborateur s'est précipité ici au soutien à la politique nazie d'extermination et on en a ici un exemple patent, à la signification longtemps passée sous silence, afin de masquer l'ampleur de la trahison, du désastre moral. Les milliers de policiers et de gendarmes eurent d'ailleurs l'assistance de centaines de militants du Parti Populaire français...

15 juil 2017

Il est des signes qui ne trompent pas. Lors du défilé du 14 juillet hier, le premier régiment de Tirailleurs d’Épinal défilait en portant un fusil d'assaut allemand, le HK 416. Cette arme va, en effet, devenir le standard de l'Armée de terre.

C'est un important symbole du moteur impérialiste franco-allemand et, justement, un conseil des ministres franco-allemand s'était tenu l'avant-veille, le 13 juillet...

11 juil 2017

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, était présent hier sur BFMTV-RMC, face au journaliste Jean-Jacques Bourdin. Le triangle rouge à sa boutonnière indiquait clairement le positionnement qui est le sien.

En effet, ce symbole de la déportation a été récupéré initialement par Jean-Luc Mélenchon. Il s’agit ici par conséquent d’une allusion politique indirecte de la part de Philippe Martinez.

Encore est-il difficile de parler ici de politique, car il s’agit non pas d’un choix subjectif et politique, mais d’une expression objective et économique...

6 juil 2017

Jean-Luc Mélenchon et le « martyr des animaux »

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La cause animale est indéniablement juste, mais à moins d’aller jusqu’à reconnaître la sensibilité de la matière, la dignité du réel, à moins d’être matérialiste, elle n’est qu’un prétexte pour la petite-bourgeoisie.

Celle-ci diffuse en effet un violent anticapitalisme romantique, où il est dit qu’avant, tout était différent. Le retour aux formes anciennes de production, à la petite propriété, est son leitmotiv...

5 juil 2017

Le Parlement (c'est-à-dire l'ensemble des députés et des sénateurs) réuni en « Congrès » pendant deux jours à Versailles par le président de la République, voilà un phénomène qui n’est pas entièrement nouveau, mais qui présente un certain saut qualitatif, dans la mesure où Emmanuel Macron a affirmé que cela se passerait désormais chaque année.

Plus qu’une ligne « bonapartiste » – car c’est la base du régime même de la Ve République, né d’un coup d’État en 1958, rappelons-le – il s’agit de volontarisme.

Emmanuel Macron était même hier matin dans un sous-marin muni de missiles nucléaires ; tout comme l’épisode de son passage sur les Champs-Elysées dans une jeep militaire, on est ici dans l’affirmation...

2 juil 2017

Ce qui compte en politique, ce n'est pas seulement d'avoir la ligne juste : encore faut-il avoir les cadres pour l'appliquer. Benoît Hamon a fait ce constat : il n'a pas les cadres et sa victoire aux primaires organisées par le Parti Socialiste a été suivi d'une sorte de boycott général de sa candidature par les cadres de ce dernier.

24 juin 2017

Agression fasciste à Nantes

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'extrême-droite, ces derniers mois, a procédé à une vaste restructuration, dont l'un des épisodes marquants est le « Bastion Social », ce bâtiment occupé pendant plusieurs semaines à Lyon par le GUD.

C'est tout un symbole d'activisme débridé, afin de tenter de débloquer la situation caractérisée par une absence à l'extrême-droite de doctrine cohérente, d'analyse approfondie de l'Histoire de France, d'une ligne suffisamment claire...

16 juin 2017

L'épisode du «Bastion Social» de Lyon

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il est bien connu que la ville de Lyon représente un bastion de l'extrême-droite et celle-ci cherche à tout prix à se moderniser. Aussi a-t-elle profité de sa force locale pour occuper un bâtiment de trois étages, afin d'en faire une base. C'est ainsi qu'en Italie le mouvement CasaPound s'est développé.

Il s'agissait, pareillement qu'à Rome, d'accueillir des familles sans origine immigrée, afin de proposer un modèle social en opposition avec le « mondialisme » et l'accueil des migrants promu par les libéraux...

12 juin 2017

Le résultat du premier tour des élections législatives de 2017 est sans appel. Le parti d'Emmanuel Macron est en mesure d'obtenir plus de 400 sièges sur 577.

C'est un succès complet, qui montre l'extrême faiblesse politique, idéologique et culturelle qui caractérise notre pays. La France s'imagine qu'elle va dépasser les problèmes en les contournant, en cherchant le dénominateur commun, l'union des contraires...

9 juin 2017

Il n'est pas possible de changer l'ordre social dans un pays sans comprendre les mentalités : c'est toute la question de la culture qui se pose en effet. Voilà ce que montre parfaitement tant l'élection d'Emmanuel Macron aux élections présidentielles que le raz-de-marée électoral en sa faveur annoncé aux élections législatives dont le premier tour se tient ce dimanche 11 juin 2017.

Souvenons-nous de ce qui se passait il y a peu : le mécontentement était très grand, François Hollande était indéniablement impopulaire. La colère sociale grondait...

30 mai 2017

Le Front National de Marine Le Pen a été largement battue aux élections présidentielles. C'est une bonne chose et il est aisé de voir à quel point cette défaite a affaibli le camp du fascisme, l'obligeant à des recompositions, des divisions et des désertions.

Pour autant, le danger fasciste n'a pas disparu, bien au contraire. Il reviendra d'autant plus fort et agressif. L'urgence pour le camps progressiste, pour la Gauche française, devrait justement être de profiter de ce moment de flottement dans le camps ennemi pour se renforcer, bâtir son unité, établir une stratégie de Front Populaire...

20 mai 2017

Emmanuel Macron n'a pas fait qu'utiliser un véhicule militaire sur les Champs-Élysées lors de son intronisation comme président de la République. Il a également modifié le nom du ministère s'occupant de l'Armée française.

Ce ministère a vu son nom plusieurs fois changé : on est passé du ministère de la guerre au ministère de la Défense nationale en 1948, devenant un ministère des Armées en 1958 lorsque Charles De Gaulle, à la suite d'un coup d’État militaire, instaure la Ve République.

Il prend brièvement le nom de ministère de la Défense nationale à partir de 1969 et jusqu'en 1973, devenant enfin, de 1974 à 2017, le Ministère de la Défense...

17 mai 2017

Le Parti Communiste français (PCF) n'est plus aujourd'hui que l'ombre de lui-même. Ses faiblesses apparaissent de manière flagrante lorsqu'on lit le Rapport au Conseil national du 11 mai 2017 proposé par le responsable des élections Pascal Savoldelli (lire ici) à propos de la situation politique suite aux élections présidentielles et en perspectives des élections législatives.

16 mai 2017

Comment nous allons faire la révolution

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Expliquons de manière simple comment nous allons faire la révolution. Car notre but n'est pas le folklore, l'exaltation sentimentale, l'exploration individuelle de la « révolte ».

Notre but, c'est de changer l'ordre des choses, la nature de ces choses elles-mêmes. Comment allons-nous donc nous y prendre ?

Le processus est très simple à comprendre, même extrêmement simple à comprendre, ce qui signifie bien entendu que cela a demandé un travail très long auparavant pour parvenir à cette synthèse...

15 mai 2017

Pour la première fois dans l'Histoire de la Ve République, un nouveau président de la République a remonté les Champs-Élysées, pour rejoindre la flamme du Soldat inconnu, dans un 4x4 militaire, un VLRA (Véhicule de Liaison, de Reconnaissance et d'Appui).

Il s'agit d'un véhicule léger employé par le commandement, normalement employé par les présidents de la République uniquement à l'occasion du défilé du 14 juillet.

Par la suite, en début d'après-midi, Emmanuel Macron est allé rendre visite aux soldats blessés en opération à l'hôpital militaire Percy, en banlieue parisienne...

13 mai 2017

Les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire ont largement rejetées Marine Le Pen. C'est un fait majeur de cette élection présidentielle 2017, marquant le clivage géographique entre l'Ouest, le Centre et le Sud-Ouest de la France d'un côté, et le Nord, l'Est et le Sud d'autre part.

Les terres catholiques et traditionnellement marquées à gauche de l'Ouest ont confirmé la tendance politique en cours depuis plusieurs années. Bien que le Front National y progresse sensiblement, Marine Le Pen ne s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle que dans un seul département (la Sarthe) des neuf que comptent les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire. Mise à part la Sarthe, elle a systématiquement été rejetée au second tour avec un score inférieur à sa moyenne nationale dans ces deux régions.

Cependant, le Front National a réalisé une importante percée dans le nord de la Normandie et placé Marine Le Pen en tête des suffrages dans cette région au premier tour. Au second tour elle y réalise un score supérieur à la moyenne nationale avec 38,4 %...

12 mai 2017

Il y aurait pu avoir une vaste mobilisation contre Marine Le Pen entre les deux tours : sa large défaite le prouve. Mais il aurait fallu pour cela une organisation antifasciste à la base, ancrée localement, capable de diffuser l'appel à se mobiliser.

Comme cela n'a pas existé, il n'y a rien pu y avoir, à part des initiatives locales,  avec un écho très différent selon les endroits. Car il n'y a rien de spontané, tout est une question d'organisation.

Les blocages de lycée à Paris, par exemple, lancés depuis le lycée Buffon, relevaient d'un véritable engouement, mais il n'y avait aucune ligne et les partisans du barrage général à Marine Le Pen côtoyaient des partisans de l'abstention, avec les anarchistes tentant de récupérer le tout...

10 mai 2017

Le second tour des élections présidentielles a été le prétexte à une véritable lutte de deux lignes.

La ligne qui a gagné était celle réellement portée par les masses, celle qui était juste et qui disait qu'il fallait voter Emmanuel Macron, car l'ennemi principal, c'est l'extrême-droite.

C'était la ligne rouge, conforme à l'esprit d'exigence unitaire antifasciste formulé historiquement par le Front populaire. Les masses liées aux cultures socialiste et communiste ne l'ont pas oublié...

8 mai 2017

Emmanuel Macron a reçu 65,8% des voix et c'est un succès de l'antifascisme. Avec 34,3% des voix, Marine Le Pen a clairement perdu : elle n'a pas réussi à rendre hégémonique un courant populiste et réactionnaire.

Cela aurait massivement modifé l'appareil d’État, dans la direction du fascisme !

Et c'est pourquoi aussi ce succès repose sur la mobilisation massive des masses de culture socialiste et communiste, qui sont il est vrai orientées vers le réformisme, mais qui savent ce que signifie le fascisme...

5 mai 2017

Plus le Front National sera à un haut niveau au sortir de ce second tour des élections présidentielles, a fortiori si Marine Le Pen l’emporte ce qui est tout à fait possible, contrairement à ce que prétendent les propagandistes de la « France Insoumise », plus les groupes d’ultra-droite se situant en marge seront libres d’agir et d’agiter la société afin de la tendre au maximum et de préparer un coup de force.

Disons les choses clairement : plus Marine Le Pen fera un score important plus il y aura de pogroms, de ratonnades, de pressions mises sur les personnes arabes, juives, noires, roms, asiatiques, etc. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les pogroms anti-polonais qui se sont déchaînés dans les jours suivant le vote sur le Brexit l’année dernière (coûtant la vie à un ouvrier polonais).

Telle est la réalité que tant les personnes progressistes que les personnes arabes, juives, noires, roms, asiatiques doivent avoir à l’esprit...

4 mai 2017

« C'est sorti ? ça va mieux ? c'est bien ! » : pour que Marine Le Pen soit en mesure de prendre de si haut Emmanuel Macron, de se moquer ouvertement de lui, cela en dit long sur les faiblesses très graves de ce dernier lors du débat télévisé hier soir à l'occasion du second tour des élections présidentielles de 2017.

3 mai 2017

Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon lancé à l'occasion des élections présidentielles, la « France insoumise », a réalisé une consultation auprès de sa base de 430 000 inscrits (on pouvait en effet adhérer simplement par internet au moyen d'un email – même faux – et gratuitement).

243 128 personnes ont répondu à cette consultation, afin d'indiquer ce qu'elles feraient au second tour des élections présidentielles.

En l'occurrence, on a trois blocs, formant en réalité une contradiction : une minorité compte voter Emmanuel Macron (34,83 % avec 84 682 personnes) ; une majorité compte soit voter blanc ou nul (36,12 % avec 87 818 personnes), soit s'abstenir (29,05 % avec 70 628 personnes)...

28 avr 2017

« J’aime tous les Français, je me moque de votre couleur de peau ou de votre préférence sexuelle. Ce qui m’intéresse c’est votre bonheur. Votre sécurité, votre apaisement. »

Ces propos de Marine Le Pen, en meeting hier à Nice, doivent rappeler que le fascisme ce n'est pas, comme on le caricature, un « totalitarisme » avec partout des policiers prêts à pendre les opposants à des crocs de boucher.

Le fascisme, c'est avant tout le vide politique, l'apolitisme le plus complet, « l'apaisement » comme le dit Marine Le Pen...

27 avr 2017

En acceptant hier la présence de Marine Le Pen sur le parking de l'usine Whirlpool d'Amiens, les ouvriers de cette usine qui va fermer ont été en-dessous de tout. Quelle honte !

Ils reflètent la très profonde arriération de la classe ouvrière française qui, plutôt que d'assumer la bataille contre le capitalisme, décide de déléguer au nationalisme le moyen de la protéger.

Cela est inacceptable et il n'y aucune raison de céder devant cette tendance acceptée par une partie très importante de la classe ouvrière. Bien au contraire, la classe ouvrière française va se ressaisir !...

26 avr 2017

En 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen était au second tour des présidentielles, sans représenter pour autant une véritable menace, Jean-Luc Mélenchon avait exprimé un avis sans ambiguïtés aucune :

« Mettez des gants si vous voulez, des pinces ou ce que vous voulez, mais votez. Abaissez le plus bas possible Le Pen ! »

Il s'agissait alors de voter Jacques Chirac, le représentant du gaullisme. Cependant, à la suite des résultats du premier tour des présidentielles de 2017, Jean-Luc Mélenchon a refusé de prendre position..

24 avr 2017

Qu'est-ce que le fascisme ?

Est-ce une gangrène, une tendance réactionnaire, portée par les éléments les plus réactionnaires, qui bougent le curseur toujours plus à droite ? Ou bien est-ce un saut qualitatif, qui modifie l’État, les institutions, même l'économie ?

La France est à un tournant et la question se pose maintenant, parce que Marine Le Pen a obtenu un grand succès, qui en ayant fait autour de 21,4 % (plus de 7,6 millions de voix) au premier tour des élections présidentielles sera présente au second tour le 7 mai 2017...

21 avr 2017

Comprendre la question animale ne s'improvise pas. Mao Zedong a expliqué que « qui n'a pas enquêté n'a pas droit à la parole » : avec un tel thème, c'est d'autant plus juste.

Prenons ainsi le point 20 des questions-propositions posées aux candidats par le collectif AnimalPolitique, qui rassemble les principales associations institutionnelles : « 20 - Créer des services d'aide aux animaux appartenant à des personnes en situation de difficulté ponctuelle ou d'exclusion. »

Jean-Luc Mélenchon répond la chose suivante : « Pour ce faire, il faut augmenter les moyens de la SPA et élargir ses prérogatives. »...

21 avr 2017

Nous avons opposé la question de la biosphère comme réalité matérielle planétaire à la dénonciation partielle de la condition animale.

C'est là une question de point de vue de classe : la classe ouvrière voit l'ensemble, la petite-bourgeoisie n'ayant qu'une lecture partielle, la bourgeoisie une lecture erronée.

C'est pour cette raison que la petite-bourgeoisie se focalise sur certains aspects ne remettant pas en cause le mode de production capitaliste, cherchant des problèmes intermédiaires...

21 avr 2017

La question animale posant la question de la réalité de l'industrie dans le mode de production capitaliste, il faut immédiatement savoir si on se soumet au capital ou pas.

Le collectif AnimalPolitique, rassemblant nombre d'associations reconnues médiatiquement et institutionnellement, se soumettent au capital.

Par conséquent, conformément à la proposition 1 qui se tournait vers l'idée d'un « bien-être » naturel dans un élevage – ce qui est impossible du point de vue matérialiste – nombre de propositions se cantonnent à demander des changements...

20 avr 2017

La question de la chasse est bien entendu un aspect essentiel de la bataille entre révolution et contre-révolution. L'abolition de la chasse est une exigence progressiste des plus évidentes.

La position des candidats aux présidentielles, dans le cadre de leur réponse aux propositions d'AnimalPolitique, en dit long pourtant sur leur caractère réactionnaire.

Réactionnaire et hypocrite, car tous, sauf certains comme François Fillon qui n'a répondu à rien, prétendent soutenir la proposition suivante :

« 22 - Interdire les pratiques barbares, réprimer les pratiques sources de stress infligées aux animaux sauvages pour des buts autres que la protection ou la conservation... »

19 avr 2017

Pour le matérialisme dialectique, la vie est de la matière plus développée. Elle dispose à ce titre d'une dignité. C'est un point de vue qui affirme le caractère universel de la matière, posant de ce fait que tout être vivant relève, en particulier, de cet universel.

Pour cette raison, le communisme implique un respect toujours plus grand du vivant. La marche au communisme est universelle ; l'Univers, toujours plus complexe, avance de manière éternelle vers davantage de synthétisation.

Seul le matérialisme dialectique comprend ainsi les implications de notre époque et saisit la nature de la sensibilité, cette « ultime frontière » morale et intellectuelle...

18 avr 2017

La question animale, de par sa dimension matérialiste, ne peut pas être résolue par le mode de production capitaliste. L'ouverture aux animaux présuppose, en effet, un rapport communiste qui est absolument étranger à la substance même de la domination du capital.

Ce dernier s'est formé, à la fois lentement et par sauts, à travers différents modes de production, dont le point de départ est l'émergence de l'agriculture et de l'élevage, accompagné par l'affirmation de l'idéologie patriarcale.

Par conséquent, la question animale et la question féministe ne peuvent avoir de réponse que par le développement toujours plus grand du communisme...

14 avr 2017

L'un des apports de Mao Zedong au matérialisme dialectique est la compréhension du fait qu'il existe une contradiction principale et des contradictions secondaires.

C'est la raison pour laquelle, lors de l'invasion de la Chine par le Japon, Mao Zedong a considéré que la lutte anti-japonaise était l'aspect principal, la contradiction avec le Guomindang, qui pourtant avait massacré des communistes, devenant secondaire.

De la même manière, la Chine a entamé des pourparlers diplomatiques avec les États-Unis d'Amérique en 1972, le président américain venant à Beijing, alors que la contradiction principale était considérée comme étant désormais avec le social-impérialisme soviétique...

5 avr 2017

Le débat télévisé hier des onze candidats aux élections présidentielles a obéi à une logique impitoyable, celle de la personnalisation des candidatures dans le régime de la Ve République.

Il est, dans un tel cadre, extrêmement difficile de faire passer un message rationnel, dans la mesure où les médias, les institutions, la nature même du poste de président, la tradition bonapartiste, tout contribue à empêcher un débat cohérent, sur la base du contenu...

2 avr 2017

La candidature de Marine Le Pen est celle de la subversion de l’État par les forces plus agressives du capitalisme, celles qui ne veulent pas simplement imposer par en haut (la droite) au lieu de moderniser (la social-démocratie), mais modifier radicalement les institutions.

C'est par conséquent la candidature du nationalisme, du corporatisme et de la marche à la guerre impérialiste...

1 avr 2017

Jacques Cheminade a déjà été candidat aux élections présidentielles à deux reprises, en 1995 (84 969 voix soit 0,27 % des votes) et en 2012 (89 545 voix, soit 0,25 % des votes). Il est le promoteur en France des conceptions de Lyndon Larouche, un théoricien de la gauche américaine considérant qu'il existe un complot mondial de la part de grands financiers.

Il se pose ainsi comme un réformateur se revendiquant de Jean Jaurès, Charles De Gaulle et Pierre Mendès-France, affirmant plus précisément qu'il est « de gauche comme Jaurès et de droite comme De Gaulle ». Il oppose ainsi la nation à une force obscure désirant sa perte : l'ensemble des problèmes du monde est considéré comme le résultat du complot de la haute finance, qui utiliserait même la « mystification » que serait le réchauffement climatique pour imposer ses exigences...

30 mar 2017

L'ancien Premier ministre Manuel Valls, en appelant à voter Emmanuel Macron dès le premier tour des élections présidentielles, pose la question de ces élections présidentielles de la même manière que Robert Hue, l'ancien dirigeant du Parti « Communiste » français.

Manuel Valls a expliqué hier qu'il n'y avait pas le choix face à Marine Le Pen :

« Rien n'est joué pour le premier tour, ni pour le second, dans un climat nauséabond. Je crains une abstention forte, je m'étonne aussi qu'on ne souligne pas plus le risque du Front national (…). Donc je voterai pour Emmanuel Macron. »...

28 mar 2017

Élections présidentielles de 2017 : Jean Lassalle

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Député des Pyrénées-Atlantiques, Jean Lassalle est un bourgeois de province qui a pris au sérieux les thèses idéalistes sur le « terroir ». S'il a voté pour Nicolas Sarkozy en 2012, il est surtout un partisan de la décentralisation la plus complète, dans un esprit conservateur de soumission aux notables.

Dans cet esprit d'ailleurs typique des notables défendant le « bas peuple », Jean Lassalle est un adepte des coups d'éclats symbolique. Le Parlement est bien sûr une cible particulière, qu'il met en opposition à sa circonscription...

26 mar 2017

Le Nouveau Parti Anticapitaliste est issu de la Ligue Communiste Révolutionnaire, une organisation trotkyste qui a su se développer à la suite de mai 1968.

Cependant, le Nouveau Parti Anticapitaliste a entièrement mis de côté le marxisme au nom d'une ligne « anticapitaliste » qui se situe à la fois dans le prolongement de l'altermondialisme des années 1990 et des théories post-modernes des années 2000.

Philippe Poutou, ouvrier dans une usine Ford en Gironde, est ainsi un candidat dont l'objectif est de « rompre avec le capitalisme, pour ouvrir la voie à une société inédite, démocratique et égalitaire, féministe et écologiste », dans le rejet complet de l'histoire du mouvement ouvrier, au nom d'une analyse de la société en termes d'oppressions et de droits individuels...

25 mar 2017

Le fascisme n'est pas une « réponse » au risque de révolution, mais un produit inévitable du capitalisme en crise cherchant à résoudre celle-ci par tous les moyens. C'est le principe de la tendance à la guerre impérialiste.

Pour cette raison, l'antifascisme n'est pas un appel à la « révolution », mais à la bataille pour la démocratie. C'est un front le plus large qui soit contre les mesures toujours plus militarisées et corporatistes imposées par les monopoles, contre les initiatives allant dans le sens de la concurrence internationale, vers la guerre...

24 mar 2017

Cadre historique de la droite française, maire d'une petite ville (Yerres), député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan relève de la bourgeoisie traditionnelle : il a un diplôme de gestion de l’entreprise et marché financier à la prestigieuse université sélective Paris-Dauphine, il a fait l'ENA, ses filles s'appellent Victoire et Sixtine, etc.

Cependant, il appartient depuis pratiquement deux décennies dans le camp de la droite dite « souverainiste », sur une ligne farouchement opposée à l'Union Européenne et à l'euro. Il s'est à ce titre déjà présenté à l’élection présidentielle de 2012, obtenant 1,79 % des votes (643 900 voix)...

22 mar 2017

« Quelle honte ! », voilà le sentiment qui prédomine normalement chez toutes les personnes progressistes à propos de l’émission « Au tableau » diffusée dimanche soir sur la chaîne C8 (groupe Canal +).

L’émission consistait en un groupe d’enfants d’une dizaine d’années (présentés comme une classe alors qu’ils ne sont pas de la même classe) posant des questions à quatre candidats à l’élection présidentielle : François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon ; Marine Le Pen ayant pour sa part décliné à plusieurs reprises l’invitation.

Si les enfants ne sont pas des citoyens, c’est qu’il y a une raison : ils sont des adultes en devenir mais n’en sont pas encore ! Ils n’ont pas les moyens intellectuels, pratiques et culturels d’avoir une véritable opinion politique structurée...

21 mar 2017

Le problème essentiel de la politique française est que le régime de la Ve République est né d'un coup d’État, accordant au président le statut de père de la nation. Or, avec la décadence générale de la bourgeoisie et du capitalisme, le personnel politique n'est plus à la hauteur. À l'irrationalisme en faveur du choix d'un nouveau père de la nation ont succédé des engouements et des emportements d'un temps.

Cet état de fait a été accepté par tous, au point que c'est TF1 qui a pu organiser hier un débat entre cinq candidats aux présidentielles, choisissant qui participerait au débat (François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon), rejetant les autres candidats (Nathalie Arthaud, François Asselineau, Nicolas Dupont Aignan, Jacques Cheminade, Jean Lassalle, Philippe Poutou).

Il n'y a ici même pas l'apparence de la démocratie : on est directement dans le populisme, la mise en scène...

19 mar 2017

Lorsque François Fillon a organisé un rassemblement au Trocadéro, des drapeaux français ont massivement été distribués, pour donner une tonalité patriotique à l'événement. On ne sera pas étonné que Jean-Luc Mélenchon ait fait en sorte que son rassemblement d'hier à Paris soit placé sous le même signe.

On a ainsi pu entendre la Marseillaise entonnée dans une ferveur patriotique marquée par des bonnets phrygiens frappés de la cocarde tricolore et une marée de drapeaux tricolores.

Et c'est à cette foule se revendiquant d'une identité nationale que Jean-Luc Mélenchon a dénoncé « les financiers, parasites et sangsues »...

16 mar 2017

Au lendemain de mai 1968, les courants ultra-gauchistes ont profité de l’effervescence politique pour s'ancrer parfois dans la société française. C'est le cas de « Voix Ouvrière » devenu « Lutte Ouvrière », nom employé par l'Union Communiste (trotskyste).

Celle-ci présente des candidats à chaque élection depuis 1973, Arlette Laguiller ayant été longtemps sa candidate aux élections présidentielles. C'est désormais Nathalie Arthaud, agrégée d'économie et de gestion, qui a pris le relais ; c'est sa seconde participation après 2012 (0,56 % des voix, 202 548 voix). L'objectif de « Lutte Ouvrière » est de profiter des élections pour populariser des mesures en adéquation avec les principes formulés par Léon Trotsky dans Le programme de transition. Ces mesures formeraient des « revendications transitoires » entre les revendications existantes et le programme révolutionnaire...

14 mar 2017

En raison de l'importance du Parti Communiste en France, Charles De Gaulle a été obligé d'élaborer un programme de la Résistance impliquant de nombreuses nationalisations et des mesures sociales importantes, comme la sécurité sociale. En raison également de l'importance des Partis Communistes en Europe de l'Ouest, les États-Unis d'Amérique ont été obligés de lancer un plan Marshall d'investissements économiques massifs, allant de pair avec le projet libéral de construction européenne, de fédération des États dans une étroite alliance militaire avec les États-Unis, qui amènera la constitution de l'OTAN.

Le plan américain a réussi sans commune mesure et pour cette mesure, Charles De Gaulle a été isolé politiquement à partir de 1951.

Venant de la droite dite « souverainiste », François Asselineau considère que tout part de là et présente son parti, l'Union Populaire Républicaine, comme la réémergence du gaullisme historique. Il met de côté tout ce qui s'est passé par la suite, considérant que sa substance se résume uniquement au plan américain de l'après-guerre. Il nie ainsi que le gaullisme lui-même a accepté la construction européenne, tout en privilégiant une « Europe des nations »...

11 mar 2017

C'est un paradoxe tout à fait frappant, dont la nature est évidente : plus les gens sont de gauche ou plutôt pensent l'être, plus ils ne considèrent pas qu'il y ait un danger fasciste en France.

C'est tout à fait étrange, car dans l'ordre des choses, c'est la gauche réformiste qui devrait ne pas pouvoir penser que les choses peuvent radicalement changer dans les institutions françaises, par confiance en la « solidité » des institutions.

Pourtant, ce n'est pas le cas. Plus les gens pensent être de gauche, plus le Front National leur semble être un épouvantail, une pseudo-menace agitée par le capitalisme pour les empêcher d'assumer d'être de gauche...

6 mar 2017

Acculé par l'affaire de l'emploi présumé fictif de sa femme comme attachée parlementaire entre 1998 et 2013 (ainsi que comme collaboratrice présumée fictive à la Revue des deux Mondes), François Fillon a choisi la fuite en avant.

Pourquoi cette folie ? S'il y a une part de démesure, il faut surtout voir qu'il est porté par une frange ultra-réactionnaire de la bourgeoisie, sur une ligne catholique conservatrice, en étroite alliance avec une section de la haute bourgeoisie...

4 mar 2017

Benoît Hamon défend une idée très simple, qui se divise en deux : d'un côté il faut taxer la robotisation, de l'autre profiter de cela pour créer un revenu universel.

Ce n'est pas une idée nouvelle, elle existe depuis longtemps avec différentes variantes, dont les plus connues sont l'autonomie ouvrière de Toni Negri en Italie dans les années 1970, la société des deux-tiers en Allemagne dans les années 1980, ainsi que dans les années 1990 aux Etats-Unis par Jeremy Rifkin.

Ce dernier a publié en 1995 la Fin du travail : le Déclin de la force globale de travail dans le monde et l'aube de l'ère post-marché, qui a été préfacé dans sa version française justement par Michel Rocard, dont Benoît Hamon est un disciple...

3 mar 2017

Emmanuel Macron a un programme de consensus d'un côté, de libéralisme tous azimuts de l'autre. Pour cette raison, il a sans cesse repoussé le fait d'assumer d'avoir un programme, pourtant exposé dans son ouvrage « Révolution ». C'est la raison qui fait qu'il était déjà possible de produire comme nous l'avons fait un document intitulé « Que représente Emmanuel Macron ? ».

Hier, il s'est pourtant tenté à un exercice de style, devant 300 journalistes, tout en accordant une interview au Parisien. C'est une excellente occasion de voir si notre analyse est juste, ou s'il faut l'améliorer, l'infirmer, la corriger ou la rectifier...

2 mar 2017

Hier, François Fillon a mis en place un véritable psychodrame, décommandant au tout dernier moment sa visite prévue le matin au Salon de l'Agriculture, pour annoncer dans une conférence de presse improvisée sa convocation le 15 mars en vue d'une mise en examen.

En toute logique, on aurait pu s'attendre à ce qu'il annonce son retrait de l'élection. Les militants de son parti, Les Républicains, ne peuvent tout simplement plus faire campagne : même à Neuilly, les accusations sont incessantes, inébranlables...

27 fév 2017

En organisant dans la ville de Nantes pour son premier grand meeting de campagne, Marine Le Pen a choisi la voie de la provocation et l'ultra-gauche est tombée dans le panneau, deux mille personnes manifestant avant-hier et cherchant un affrontement vain et stérile avec la police.

À cela s'ajoute, hier, le caillassage en règle d'un bus transportant des gens allant au meeting. Du pain béni pour l'extrême-droite au moment du début d'une campagne où elle espère pouvoir prendre le pouvoir !...

23 fév 2017

A côté de la bourgeoisie monopoliste, il existe de nombreuses autres fractions de la bourgeoisie, tout comme la bourgeoisie monopoliste est elle-même divisée en différentes fractions.

Contrairement à l'ultra-gauche (anarchiste et trotskyste) qui nie l'existence de telles fractions, le matérialisme dialectique souligne que la compréhension de leur nature est nécessaire pour saisir les formes des contradictions au sein du capitalisme.

Ce qui vient de se passer avec François Bayrou en est un exemple évident. Celui-ci a annoncé hier son soutien à Emmanuel Macron...

22 fév 2017

L'hebdomadaire L'Obs, nouveau nom du Nouvel Observateur, a consacré un numéro à Emmanuel Macron. Ce dernier en a profité pour tenir de nouveau des propos dont la teneur est la même que lors de son meeting à Lyon il y a peu : il n'y aurait pas de culture française.

Voici comment il expose sa ligne cosmopolite correspondant aux intérêts d'un capitalisme qui veut des consommateurs, pas des gens s'épanouissant dans la culture.

«Votre programme culturel, de l'éducation artistique pour 100 % des enfants au pass de 500 euros à 18 ans, rappelle les principes de Jean Vilar. Le patron du TNP et compagnon de route des communistes tenait que « le théâtre est un service public, comme le gaz, l'eau, l'électricité »...

20 fév 2017

Jean-Luc Mélenchon a présenté hier son programme économique dans une émission de 5h de long sur Youtube, avec des « chiffres » développés par toute une équipe de gens plutôt jeunes, Jean-Luc Mélenchon n'intervenant que ponctuellement.

C'est une manière pour lui de se présenter comme crédible, avec en arrière-plan, bien entendu, l'inévitable comparaison avec le Programme commun de 1981. Car la question de fond est là : soit nous avons raison et Jean-Luc Mélenchon est quelqu'un qui veut moderniser le capitalisme français par une mobilisation sociale-impérialiste, soit il est réellement ancré à gauche et relève d'une offensive contre la bourgeoisie.

19 fév 2017

Ce qui caractérise l'idéologie post-moderne, c'est qu'elle voit dans le capitalisme le moyen de conquérir des droits individuels, exigeant en ce sens le libéralisme le plus général.

Benoît Hamon, représentant de l'aile « moderniste » du Parti Socialiste – par opposition à l'aile « républicaine » représentée par Manuel Valls – a donc rappelé l'une des exigences post-modernes, lors de son voyage au Portugal : le cannabis doit être légalisé.

Au Portugal, toutes les drogues sont dépénalisées, y compris l'héroïne, la cocaïne, l'ecstasy, etc. La capitulation devant les drogues y est générale et cela pour une raison bien précise, qui tient en la pacification sociale...

16 fév 2017

Jean-Luc Mélenchon, avec son projet « L’avenir en commun  », applique en France les recettes du populisme tel qu'il a existé ces quarante dernières années en Amérique latine : il faudrait galvaniser la nation pour qu'elle redevienne « forte ».

Le pays serait menacé par des forces extérieures causant une instabilité économique marquée par l'austérité : les États-Unis d'Amérique et l'Allemagne, alors que la Russie est mise en avant comme un contre-poids nécessaire. Il serait nécessaire de répondre à cela de passer, selon les mots de Jean-Luc Mélenchon, par une « révolution citoyenne », permettant une réelle indépendance et un réel développement. La France est ici réduite au statut de pays pratiquement colonisé...

12 fév 2017

L'affaire Théo L., du nom de ce jeune grièvement blessé à l'anus par une matraque lors d'une intervention policière le 2 février à Aulnay-sous-Bois en banlieue parisienne, occupe à juste titre une grande place médiatique ces derniers jours.

En effet, de nombreux aspects de la question de la démocratie sont ici en jeu, avec notamment la nature et le rôle de la Police, la question de savoir comment critiquer de tels événements...

10 fév 2017

La question de savoir comment les changements révolutionnaires vont exister dans notre pays peut être résolue si l'on prend en compte à la fois les particularités propres à la France, ainsi que les tendances universelles propre à toute une phase historique. Le front populaire antifasciste n'est ainsi pas offensif, mais défensif, dans la mesure où il s'oppose au fascisme et se contente de s'opposer au fascisme ; il n'a pas comme objectif le socialisme. Cependant, la nature défensive de ce front populaire, de par l'agressivité toujours plus grande du fascisme et des monopoles, possède une dimension offensive : celle d'une bataille pour la démocratie populaire contre la tyrannie des monopoles...

7 fév 2017

Le mode de production capitaliste a un mouvement contradictoire : d'un côté, il tend à dissoudre les règles et les frontières pour disposer de davantage d'espace pour se développer, de l'autre il procède à une sorte de rétractation, de repli sur soi, afin de se préserver et d'empêcher l'avènement de la socialisation générale, le communisme.

Cette tendance contradictoire produit à la fois un fétichisme du passé, de la Nation, qui s'exprime dans le romantisme, le national-socialisme étant un exemple connu de cela, à la fois par le culte de la dissolution de toutes les normes et du cadre national...

6 fév 2017

François Fillon a-t-il, en plus de son « erreur » apparente par rapport au salaire d'assistante de sa femme, été victime d'une vaste campagne visant à déboulonner une personnalité pro-Poutine ? On ne le sait pas encore, mais toujours est-il qu'il reste deux autres candidats de ce type : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Hier, tous les deux tenaient un meeting à Lyon, alors que leur ennemi stratégique, Emmanuel Macron, y était lui-même la veille...

1 fév 2017

Pierre Bergé répparaît au lendemain des « primaires citoyennes ». Il avait soutenu Manuel Valls et comme Benoît Hamon ne lui plaît pas, il s'en va chez Emmanuel Macron.

La raison en est toute simple, puisqu'il suffit de lire les lignes suivantes, reproduisant des propos tenus par Pierre Bergé au Figaro :

« Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA ou l'adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence ? C'est faire un distinguo qui est choquant »...

30 Jan 2017

Benoît Hamon a été le vainqueur des « primaires citoyennes » en réunissant autour de 59% des voix lors du seond tour, alors que la large majorité des responsables du Parti Socialiste ne le soutenaient pas. C'est la particularité des « primaires » organisées pour la première fois en 2011, où François Hollande était sorti vainqueur.

C'est l'expression d'un changement très profond au sein du Parti Socialiste, qui a cessé d'être une structure politique avec une tradition bien déterminée, des courants d'idées, pour ne plus être qu'une machine électorale. Le succès de Benoît Hamon accompagne cette transformation, dans la mesure où il vient de la tradition portée par Michel Rocard d'une « seconde gauche » sociale et moderne, en opposition historique à ce que symbolisèrent Léon Blum et François Mitterrand...

29 Jan 2017

Le problème de l'idéalisme n'est pas seulement de ne pas être matérialisme : c'est aussi qu'il s'intoxique lui-même.

Et là, les idéalistes qui ont célébré le mouvement contre la Loi travail comme un début de soulèvement ont décidé de croire en leur propre mensonge : ils s'imaginent pouvoir perturber, voire empêcher les élections présidentielles. C'est le sens des slogans triomphalistes « 2017 n'aura pas lieu », « la présidentielle n'aura pas lieu » qui se diffusent dans l'ultra-gauche...

26 Jan 2017

Nicolas Chapuis, le chef du service politique du Monde, a affirmé au sujet du débat d'hier entre les deux vainqueurs du premier tour des « primaires citoyennes » qu' « une fois n'est pas coutume, ce débat est de bonne tenue et clair pour les potentiels électeurs sur le choix qui s'offre à eux ».

De bonne tenue, peut-être, mais clair, il faut tout l'aveuglement d'un membre dirigeant du quotidien historique de la « seconde gauche » pour y voir quelque chose de lisible...

23 Jan 2017

Les « primaires citoyennes » ont rendu leur verdict, avec une participation qui dépasse le million de votes, ce qui est bien moins que la droite avec ses primaires, mais témoigne qu'en arrière-plan, un débat certain existe dans les masses.

Toutefois, le niveau de ce débat est à l'image de la société française et il n'a pas su aller au fond des choses au point d'avoir placé en tête quatre personnes relevant d'une seule et même famille politique...

21 Jan 2017

Marine Le Pen a publié hier un long billet pour expliquer un choix qui n'est pas passé inaperçu, notamment de notre côté : au moment de ses vœux, on pouvait voir en arrière-plan un célèbre tableau représentant Richelieu.

On le voit lors du siège de La Rochelle, dans une des nombreuses étapes d'opération d'extermination des calvinistes dans notre pays.

Si jamais vous n'aviez pas compris le sens de la publication de nos dossiers, ici vous avez un excellent exemple de leurs raisons...

20 Jan 2017

A voir le troisième débat des « primaires citoyennes », on se dit qu'après tout si Lionel Jospin avait une attitude passe-muraille et un air pince sans rire, il avait en fin de compte vraiment du style et que François Hollande, c'est un Lionel Jospin plus rondouillard et osant faire quelques petites blagues.

Un dirigeant socialiste, somme toute, c'est un énarque qui sait prendre un calva au bistro, en faisant de bonnes promesses...

19 Jan 2017

Pourquoi quelqu'un a-t-il pu décider d'aller lui jeter de la farine fin décembre à Strasbourg, en raison de l'utilisation par celui-ci de l'article 49-3 pour appliquer la loi travail sans passer par le parlement ? Pourquoi quelqu'un a-t-il pu décider d'aller lui mettre une gifle à Lamballe, dans les Côtes d'Armor, en cette fin janvier, en expliquant « ici c'est la Bretagne ! » ? Pour une seule et même raison : la petite-bourgeoisie connaît une crise profonde et elle s'agite. Elle ne peut, par principe, que s'agiter, car elle n'est pas une classe.

Elle est obligée de faire semblant de contester radicalement, de prétendre vouloir tout changer. Cela fait partie de son réformisme quémandant à la bourgeoisie le droit de survivre, cela fait partie de sa tentative de manipuler les masses populaires pour qu'elles servent de force d'appoint...

16 Jan 2017

Le second débat des « Primaires citoyennes » a montré parfaitement qu'un seuil de basculement a été atteint ; désormais, seuls les thèmes post-modernes ont le dessus, c'est-à-dire ceux qu'on appelle « sociétaux », qui relèvent d'une philosophie de la « modernisation » de la société, au moyen de la conquête de « droits » nouveaux.

Quels sont ces « droits » ? Leur nombre est réduit, ce sont toujours les mêmes qui reviennent.

Il y a le droit à l'éducation, qui permettrait d'abolir les inégalités, celui aux énergies renouvelables, ce qui est une manière de se prétendre soucieux de l'environnement...

14 Jan 2017

Hier, les médias ne faisaient même pas un vrai effort pour trouver un intérêt réel au premier débat télévisé des primaires citoyennes qui s'est tenu avant-hier à la télévision. Les sept candidats ont été fades, sans envergure.

C'est là que les gens de gauche comprennent le drame : la tendance est soit à aller à Jean-Luc Mélenchon si l'on privilégie une sorte d'altermondialisme et de nationalisme social, soit à aller à Emmanuel Macron si on adhère à l'européisme libéral...

13 Jan 2017

La lutte des Goodyear contre la fermeture de leur usine de pneus à Amiens était passée par la retenue pendant 32 heures de deux cadres de l'entreprise, le directeur des ressources humaines et le directeur de la production.

Ce n'était, toutefois, pas une séquestration au sens politique du terme. C'était une simple reprise de la forme, sans le contenu. C'était une sorte de réformisme violent, porté par un esprit syndical « dur » typiquement cégétiste de notre époque...

9 Jan 2017

La primaire citoyenne et «Je suis Charlie»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le mouvement « Je suis Charlie » a été historiquement une vague progressiste de nature petit-bourgeoise, permettant de vrais débats, sans pouvoir aller jusqu'au fond des choses, mais tout de même. C'est pour cette raison que la fraction la plus conservatrice de la société a été totalement opposé à ce phénomène, tout comme par ailleurs l'extrême-gauche devenue ultra-gauche. En fait, le mouvement « Je suis Charlie » correspond à tout un pan de la société qui est l'allié objectif de toute bataille pour une démocratie populaire.

Pourtant, on peut voir que les candidats à la primaire citoyenne n'abordent pas la question du mouvement « Je suis Charlie ». Pire encore, leur approche s'y oppose même pratiquement entièrement pour la plupart d'entre eux...

2 Jan 2017

L'effondrement du projet politique d'Union Européenne a laissé orpheline toute une partie de la bourgeoisie, celle qui table sur la modernisation permanente du capitalisme pour relancer de nouveaux cycles de croissance.

La « mondialisation », c'est-à-dire le renforcement du capitalisme par l'ouverture de nouveaux marchés, a également produit des couches sociales petites-bourgeoises considérant qu'elles peuvent s'élever socialement en contournant les blocages imposés par les monopoles, espérant trouver de bons « clients » à défaut de mauvais employeurs...

1 Jan 2017

Comprimée entre la bourgeoisie et les masses populaires, la petite-bourgeoisie est particulièrement agitée en temps de crise. Elle n'est pas une classe sociale et son existence n'est que temporaire, liée à une phase d'expansion du capitalisme.

La crise générale du capitalisme la supprime et il lui faut donc batailler pour tenter, vainement, de subsister ; il lui faut à la fois prétendre que tant la bourgeoisie que les masses populaires ne sont pas porteurs de quoi que ce soit, qu'elle seule est incontournable...

16 déc 2016

La primaire de 2017, sous l'égide d'une « Belle Alliance populaire » (le PS, l'Union des démocrates et des écologistes, le Parti écologiste et le Front Démocrate auxquels s'est joint récemment le Parti Radical de Gauche) est un nouveau nivellement par le bas, uniquement au service des « républicains de gauche ».

C'est, au sens strict, une opération des élus socialistes afin de se positionner comme incontournables en tant que force d'opposition et de gouvernement ; le plébiscite des primaires est censé assécher de manière totale tout le terrain de l'autonomie populaire et du débat politique pour la transformation sociale...

29 nov 2016

Fidel Castro a été un orateur sachant lancer de violentes diatribes « anti-impérialistes », mais en réalité il a été un pion de l'Union Soviétique durant la guerre froide.

Pour cette raison, sa mort a été prétexte à de très nombreuses réactions diplomatiques très formelles : même le Vatican a affirmé que le pape priera pour son âme.

De très nombreux chefs d’État ont salué la mémoire de Fidel Castro, soulignant son rôle « historique », son refus de la « domination », voire de « l'impérialisme »...

28 nov 2016

Le projet de François Fillon est, selon ses propres termes, la mise en place d'un « l’État protecteur » et d'un gouvernement « commando ».

C'est un choix agressif, qui vise d'un côté la réorganisation générale de la société française et de l'autre un interventionnisme très volontaire sur le plan international, alors que jusqu'à présent la ligne hégémonique était celle d'une modernisation pas à pas. La France est censée devenir la première puissance européenne dans les dix ans...

27 nov 2016

C'est l'ironie de l'histoire : le jour de la mort de Fidel Castro, les membres du Parti « Communiste » français ont choisi de soutenir Jean-Luc Mélenchon aux élections présidentielles de 2017.

Si le Parti « Communiste » français s'y était présenté seul, comme l'ont voulu les cadres s'opposant tout récemment à la direction, les scores auraient été tellement bas, l'isolement si grand, que les élus auraient par la suite étaient perdus aux législatives...

5 nov 2016

Le P«C»F face à son destin

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Pierre Laurent, le dirigeant du Parti « Communiste » français, a décidé de choisir d'appeler à soutenir Jean-Luc Mélenchon pour l'élection présidentielle de 2017. C'est une fuite en avant, car la situation est très difficile pour le P«C»F : n'ayant plus aucun socle idéologique ou culturel, le risque de se faire phagocyter est très important.

D'habitude, le P«C»F se lie au Parti Socialiste pour maintenir son réseau d'élus, qui s'amoindrit cependant toujours plus ; l'effondrement du Parti Socialiste empêche cela pour l'instant (Pierre Laurent a en effet affirmé qu'une déisgnation d'Arnaud Montebourg comme candidat du Parti Socialiste « changerait tout »)...

24 oct 2016

Contre l'anarchisme

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'anarchisme est une théorie du XIXe siècle, né sur le terrain de la petite propriété et faisant de l'individu la figure historique de notre époque, tout comme le libéralisme.

Au sein de la première Internationale, le marxisme a réussi à vaincre l'anarchisme, dont les figures les plus connues étaient alors Pierre-Joseph Proudhon et le russe Mikhaïl Bakounine...

17 oct 2016

Le révisionnisme est un puissant poison qui naît d'une tentative de l'ancien de s'opposer au nouveau, au sein même du Mouvement Communiste International. Sous des prétextes divers, des théoriciens « révisent » le marxisme, afin de faire passer en contrebande des conceptions qui servent le mode de production capitaliste.

La bataille contre le révisionnisme est un contre-poison nécessaire, permettant d'y voir clair. Pour cette raison, il faut porter son attention sur Jean-Luc Mélenchon...

9 oct 2016

L'antispécisme de la «Veggie Pride»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Hier s'est déroulé à Paris la 16e Veggie Pride, une initiative qui visait initialement à défendre la fierté vegéta*ienne avant de se définir l'année dernière comme une inititiative antispéciste. L'antispécisme est une idéologie qui prétend ralentir les effets du capitalisme, atténuer ou même supprimer sa brutalité. L'antispécisme prétend modifier les mentalités et réformer l'Humanité présentée comme la source du mal. La réalité du mode de production capitaliste est niée, les luttes de classes supprimées, l'affirmation du communisme rejetée.

Les êtres humains seraient mauvais et il faudrait non pas donc la révolution socialiste pour renverser la bourgeoisie, mais nier les classes sociales et le capitalisme pour demander un changement d'attitudes. Voilà qui est très exactement une démarche contre-révolutionnaire, d'appui pratique à la dispersion, à la confusion...

26 sep 2016

C'est un sujet qui n'existe pas à l'ultra-gauche, pour qui tout se vaut. Mais c'est la hantise des progressistes, ainsi que des gens d'« esprit Charlie » en général. Que faire au second tour des élections présidentielles si Marine Le Pen y est présente ?

Car, naturellement, nous savons toutes et tous qu'elle est bien partie pour accéder au second tour, tout en ayant une difficulté énorme à dépasser les 40 %. Elle le sait et modernise sa ligne, avec l'option nationale-républicaine. Peut-être même qu'elle espère perdre en 2017, pour être d'autant plus prête dans la foulée en cas de crise politique...

20 sep 2016

Nous avons refusé le mot d'ordre d'ultra-gauche «Ni Dieudonné, ni Valls» ; voici comment cela fut perçu par le « Parti Communiste International », dont l'idéologie est celle de la « gauche italienne ».

Cette attitude – «Ni Dieudonné, ni Valls» – a été dénoncée par un groupe intitulé «Parti Communiste Marxiste-Léniniste Maoïste» comme étant le «retour d’Auschwitz ou le grand alibi».

Selon ce groupe, c’est «l’influence» qu’aurait sur ces courants notre brochure qui expliquerait leur position (1)!..

19 sep 2016

Les «estivales» 2016 de Marine Le Pen

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Marine Le Pen a tenu ce week-end ses « estivales », terme choisi pour éviter d'employer celui d'employer l'expression « université d'été » qui la relierait au Front National. Pour les élections présidentielles, sa stratégie est en effet de suivre une ligne conforme à l'esprit gaulliste de ces élections : une personne vient sauver la Nation et trouve sa majorité après avoir été élue.

Tout a par conséquent tourné autour d'elle et l'un des symboles de cette démarche résolument fasciste a été son passage lors de la soirée festive du samedi avec un pygargue au bras. Un spectacle équestre avait eu lieu l'année dernière et cela relève du même esprit : la mise en avant du contrôle, du terroir, des traditions...

16 sep 2016

Hier a pris un fin une tentative que, dans dix ans, on considérera comme une grande mascarade. Ce n'est pas pour rien, en effet, si le mouvement contre la Loi travail a échoué, alors que l'opinion publique s'opposait pourtant en grande majorité à cette dite loi.

En pratique, c'est la CGT qui a lancé le mouvement, prolongeant l'initiative de critique romantique du capitalisme lancé par le film « Merci patron » de François Ruffin. La CGT, qui vit de la cogestion par en haut, perd ses positions et se verrait considérablement affaiblie avec le corporatisme par en bas qui est le noyau dur de la Loi travail...

11 sep 2016

La question animale est au centre de la contradiction entre villes et campagnes, qui décide des modalités de la vie quotidienne, puisque la contradiction entre travail manuel et travail intellectuel se situe, quant à elle, directement dans la nature même du mode de production.

La vie se situe dans l'espace-temps, et dans l'espace il y a les animaux, happés de plus en plus dans le temps, dans la machinerie capitaliste qui les broie toujours davantage pour produire davantage, afin de compenser sa baisse tendancielle de taux de profit...

9 sep 2016

La «Fête de l'Huma», entre Pastis 51 et RTL

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Aujourd'hui commence la « Fête de l'Huma », une initiative entièrement au service de la collaboration de classe, du réformisme institutionnel organisé par les révisionnistes du P«C»F, grâce au financement massif de grandes entreprises, de Veolia à TF1, de la Banque Postale au Crédit Agricole, de Total à Renault, de EADS à Thales, de Vinci à Altadis, de Lagardère médias à Nestlé Waters France.

Sans ces soutiens capitalistes massifs, la « Fête de l'Huma » n'existerait pas. Et s'il y a ce soutien c'est que les mentalités qui découlent de cette fête sont évidemment réactionnaires...

1 sep 2016

Le sens de la rentrée 2016

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La rentrée 2016 est très importante historiquement, pour deux raisons évidentes. La première, ce sont les élections présidentielles de 2017 qui se lancent. Nous sommes tout juste au 1er septembre et c'est déjà la frénésie. La crise sociale est tellement importante, que beaucoup de personnalités politiques espèrent parvenir à se placer.

Ensuite, il y a eu la « Loi travail ». Lors de la mise en place de son projet, le syndicat institutionnel CGT, les révisionnistes du P"C"F et les anarchistes ont pris les commandes du mouvement d'opposition...

30 aoû 2016

Les masses n'aiment pas la religion, cette abstraction flottant au-dessus de la réalité. Ils apprécient, au mieux, un sens de l'universel et de compassion qu'elle peut prétendre porter.

Mais le clergé, ses interdits, ses explications irrationnelles… seuls les secteurs les plus arriérés peuvent les apprécier. Et les apprécient, car il y a un grave retour en arrière depuis 20-30 ans, sous l'effet des coups de boutoirs religieux...

24 aoû 2016

Jean-Claude Juncker, qui est président de la Commission européenne depuis 2014, a tenu des propos tout à fait représentatifs d'une partie de la bourgeoisie : à ses yeux, les frontières nationales sont « la pire invention des politiciens ».

Voilà qui reflète parfaitement la logique de l'Union Européenne, portée par une bourgeoisie tournée vers le marché, l'industrie et le commerce...

22 aoû 2016

C'est tout un symbole de l'effacement intellectuel et culturel des valeurs de gauche, contre quoi il faut se dresser. Il y a quarante ans, Pierre Joxe avait donné naissance à une « fête de la rose » à Frangy-en-Bresse ; quoi qu'on en pense, il y avait un contenu, une vraie démarche cherchant à aller à gauche.

Cette année, cela s'est vu transformer en « fête populaire » organisée par Arnaud Montebourg (qui a récupéré à son compte la fête depuis les années 2000) se pavanant devant les journalistes. Si auparavant il évitait à tout prix les grosses voitures – pour « faire peuple » – cette fois c'est une berline qu'il a utilisée...

19 aoû 2016

Le décès de l'historien bourgeois Ernst Nolte

Submitted by Anonyme (non vérifié)

On a appris hier le décès de l'historien bourgeois allemand Ernst Nolte, une figure très célèbre pour son interprétation du national-socialisme. Ernst Nolte a, en effet, provoqué une polémique importante en affirmant que le national-socialisme n'était qu'une simple réaction au communisme.

Selon lui :

« Ce qu’il y a dans le national-socialisme de plus essentiel, c’est son rapport au marxisme, au communisme particulièrement, dans la forme qu’il a prise grâce à la victoire des bolcheviks. »
(La Guerre civile européenne)

27 juil 2016

Cette fois, les fondamentalistes islamiques ont choisi d'accélérer leur processus de provocations meurtrières.

Ils se sont aperçus que, finalement, les attentats visant des personnes juives ou bien des gens vivant à Paris laissaient la « France profonde » dans une certaine perplexité, dans une certaine incrédulité.

En frappant dans la partie ancien « village » d'une banlieue populaire de Rouen et en égorgeant un prêtre de 84 ans pendant une messe, on a un choix stratégique, celui de polariser dans le sens d'une guerre de religions ouverte...

11 juil 2016

Les mots ont un sens, car l'histoire a un sens et seule une classe décadente comme la bourgeoisie peut s'imaginer se libérer de cela comme elle l'entend.

La nature bourgeoise du mode d'organisation de l'OCML Voie Prolétarienne saute ainsi aux yeux à la lumière de son dernier communiqué...

3 juil 2016

Le projet de construction de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est un événement historique important, reflétant la contradiction entre villes et campagnes qui se renforce avec le mode de production capitaliste. C'est l'actualité qui doit être importante à nos yeux : la défense de la zone humide existante est une grande nécessité pour la protection de la biosphère.

Une semaine après la consultation locale sur le projet, marquée par la terrible défaite puisque le « Oui » à la construction l'a emporté, il est donc intéressant de connaître les points de vue des uns et des autres à ce sujet, en particulier dans le camp se voulant progressiste ou révolutionnaire. L'interprétation de la réalité et la prise de positions conséquentes sont la base pour faire avancer les choses... ou pas !...

27 juin 2016

La consultation organisée par l’État devait donner à celui-ci une légitimité suffisante pour le transfert de l'aéroport Nantes-Atlantique sur le site de Notre-Dame-des-Landes. C'est une opération réussie, puisque un peu plus de la moitié des 975 000 électeurs et électrices de Loire-Atlantique s'est déplacée, soutenant le projet 55,17%.

Les responsables de cette situation, on la doit bien entendu aux décroissants et aux zadistes, qui ont diffusé un romantisme anticapitaliste et abandonné toute prétention écologiste authentique. En effet, raisonner de manière sérieuse sur l'écologie, c'est promouvoir la défense de la biosphère et par conséquent faire des zones humides un lieu à préserver, une composante essentielle de la vie sur Terre...

25 juin 2016

1. L'existence même du référendum en Grande-Bretagne pour la sortie de l’Union Européenne témoigne d'un phénomène très important caractérisant notre époque : la contradiction au sein même de la bourgeoisie entre différentes fractions.

2. Les forces ayant soutenu le « Brexit », c'est-à-dire que la Grande-Bretagne quitte l'Union Européenne, ont été les fonds spéculatifs (les « hedge funds »), les partisans nationalistes du « Commonwealth », les partisans de l'orientation unilatérale d'alliance avec l'impérialisme américain. Les forces s'étant opposées au « Brexit » ont consisté en la bourgeoisie moderniste et cosmopolite de Londres, les secteurs industriel et commercial...

22 juin 2016

Editorial du 22 juin 2016

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Il faut voter « Non » à la consultation sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, si on fait partie des personnes pouvant y participer. C'est une nécessité, afin de se confronter à la réalité quotidienne du capitalisme, qui bétonne et qui aliène.

Il ne s'agit ici nullement de croire en la nature démocratique du régime : bien au contraire, la tenue même d'une telle « consultation » relève de la tradition française du référendum populiste, de la décentralisation pour mieux encadrer. Il ne s'agit pas non plus, bien sûr, de faire confiance aux zadistes, leur célébration du terroir, leur réflexion sur le « paysage », leur romantisme anticapitaliste idéalisant les fermes, etc...

16 juin 2016

Montaigne, dans ses Essais, se pose ingénument la question suivante : « Quand je joue avec mon chat, qui sait s’il ne s’amuse pas plus de moi que je le fais de lui ? » Il témoigne ici des liens intenses de l'humanité avec certaines espèces animales, comme les chats et les chiens.

Les animaux sont présents par millions dans les foyers. De par cette importance, il appartient à un État socialiste de se préoccuper du meilleur accès possible aux soins pour eux. Pour cette raison, une mesure impérativement nécessaire est l'abolition du secteur privé des vétérinaires...

15 juin 2016

Ce qui est terrible avec les psychodrames syndicaux, c'est que l'irrationnel y progresse de manière toujours plus démesurée, conformément à l'hystérie des mentalités petites-bourgeoises et aristocrates ouvrières.

La grande manifestation d'hier a été un succès certain pour le bloc syndical en lutte contre le projet de loi travail, toutefois arguer comme le fait la CGT qu'il y aurait eu 1,3 million de personnes dans tout le pays, c'est résolument forcé...

3 mai 2016

Au Moyen-Âge, il existait à Paris la cour des miracles, cet endroit rassemblant les brigands, voleurs et mendiants, présentant souvent des infirmités, disparaissant le soir tombé. « Nuit debout », place de la République à Paris, est actuellement un tel endroit.

Une fois passée les prétentions à réécrire la Constitution ou promouvoir telle ou telle solution miracle, devant se réaliser comme par magie car écrit en commun avec ferveur, l'alcool coule à flots et les débordements s'ensuivent, jusqu'aux viols...

18 avr 2016

La fiction contestatrice de Nuit debout

Submitted by Anonyme (non vérifié)

« Nuit debout » est un mouvement petit-bourgeois, de bout en bout ; produit direct du mouvement contre le « Projet de loi travail », il en est l'expression historique, exprimant la contestation d'une petite-bourgeoisie aux abois.

Le folklore rejoint le fantasme et l’irrationalisme le plus profond, avec une incapacité à faire de la politique, car seules la bourgeoisie et le prolétariat peuvent faire de la politique...

11 avr 2016

Aymeric Caron et le «marxisme du XXIe siècle»

Submitted by Anonyme (non vérifié)

À chaque fois que le capitalisme rentre en crise, la petite-bourgeoisie s'agite de manière démesurée afin de maintenir son existence. Elle utilise un anticapitalisme de façade afin que le prolétariat la soutienne, elle pratique le nationalisme afin que la bourgeoisie lui laisse une part du gâteau.

À ce petit jeu, tout est bon, tout est récupérable, tout est utilisable, déformable, malléable à volonté. Aymeric Caron, chroniqueur télé habitué des polémiques, vient d'expliquer dans cette logique que « La protection animale est le marxisme du XXIe siècle »...

3 avr 2016

Le mouvement contre le projet de loi travail a été récupéré par la petite-bourgeoisie : on en a une preuve flagrante avec le ridicule mouvement « Nuit debout », strict équivalent « de gauche » du mouvement des « Veilleurs » de la Manif pour tous.

« Nuit debout », qui utilise notamment twitter pour informer, consiste à se regrouper place de la République, à Paris, pour échanger des points de vue relevant du populisme anticapitaliste, de la peur du déclassement, dans l'esprit des « cahiers de doléances » de la Révolution française...

1 avr 2016

Environ 500 000 personnes ont défilé hier contre la loi travail (390 000 selon la police et 1,2 millions selon les syndicats) et ce qui vient à l'esprit, c'est : bis repetita placent, on prend les mêmes et on recommence… Autres temps, mêmes mœurs : les cortèges défilent dans un esprit corporatiste, les cégétistes sirotent leur mojito à l'arrière d'un camion, des lycéens bloquent leur lycée par esprit d'aventure, des débordements de fin de manifestation captent l'attention des médias.

Ce n'est qu'un aspect pourtant de cette répétition classique de la protestation à la française, pleine de verbiage syndical pseudo-radical et de panache anti-policier. En l'occurrence, il n'y a pas eu de débordements de masse de fin de manifestation, comme cela a pu être le cas dans les années 1980 et 1990, mais bien une logique substitutiste où des anarchistes ont cherché l'affrontement pour la beauté de la chose...

16 mar 2016

Le « Projet de Loi Travail »  a été officialisé hier par le gouvernement. Il a totalement réécrit le projet et enlever les mesures les plus controversées. Les « concessions » sont tellement importantes et semblent tellement contenter tant le MEDEF que la CFDT, la CGC-CFE et l'UNSA, qu'il paraît évident que tout cela était prévu d'avance.

Bien qu'on ne connaisse pas encore exactement de manière précise le contenu du « Projet de Loi Travail » et qu'il sera très certainement transformé durant les débats parlementaires, les grandes lignes en ont été publiées...

25 fév 2016

La publication de la contribution « Sortir de l'impasse », texte rendu public hier dans le quotidien Le Monde, au nom d'une « gauche moderne », est à comprendre comme une tentative d'occuper l'espace, de prendre la place à prendre.

Le contexte de la publication de ce document est, naturellement, la crise idéologique très importante ouverte par le projet de réforme du code du travail, qui a provoqué un très fort émoi dans les masses populaires, ouvrant pratiquement un nouveau cycle de lutte de classes...

3 fév 2016

Le Front National est-il un parti fasciste ? Et au-delà de cette question, qu'est-ce qu'un parti fasciste ?

Selon nous, le Front National est bien un parti fasciste ; il représente les intérêts de la fraction la plus agressive de la bourgeoisie. C'est un point de vue dialectique, considérant qu'il existe des contradictions au sein de la bourgeoisie, notamment entre un secteur industriel et un secteur financier, ce dernier l'emportant toujours plus, ce qui s'exprime par le renforcement des monopoles. Selon l'ultra-gauche, avec notamment le trotskysme, le fascisme n'est rien d'autre que l'expression de gangsters carriéristes, de voyous de la politique, d'ultra-réactionnaires utilisant la démagogie sociale pour se faire une place dans les institutions...

28 Jan 2016

Christiane Taubira est une horrible figure de notre époque, une figure post-moderne et c'est pour cette raison qu'elle démissionne du gouvernement de Manuel Valls pour une raison « sociétale », avec la mise en scène d'un départ à bicyclette devant les journalistes.

Elle représente le pire de la gauche post-moderne, anti-ouvrière, qui profite de la petite-bourgeoisie d'origine immigrée ou des « DOM-TOM » afin de moderniser le régime, de réimpulser le capitalisme...

23 Jan 2016

« Je suis poli » : voici comment le syndicaliste « Goodyear », Mickael Wamen, a justifié qu'il ait serré la main au ministre de l'économie Emmanuel Macron, après une discussion sur la radio RMC. Une politesse qui reflète bien un point de vue conformiste et de collaboration de classe, et cela au moment où il y a une condamnation à la de la prison ferme contre la séquestration faite il y a deux ans pour les « Goodyear ».

Serre-t-on la main au grand défenseur du capitalisme, alors que le même capitalisme condamne à la prison ? Certainement pas et ce refus d'assumer la lutte de classes est typique de la CGT, façonné pendant des décennies par l'idéologie du PCF devenu révisionniste, ayant trahi le marxisme-léninisme et également refusé le marxisme-léninisme-maoïsme, sa version réactualisée et modernisée...

22 Jan 2016

Les épouvantables Hollande, Valls et Macron

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Que n'a-t-on entendu ces derniers jours ! Des « socialistes » assumant ouvertement leur soutien au capitalisme le plus « moderne »...

Ces propos sont une insulte à toute l'histoire de la gauche, celle du mouvement ouvrier. Mais elles correspondent, en fait, à cette « seconde gauche », cette gauche non marxiste et même anti-marxiste. Cette « seconde gauche » représente un courant « moderniste », cherchant à réimpulser le capitalisme...

13 Jan 2016

Recommandation militante - La séquestration

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Dans l'entreprise, il existe un rapport de force. La direction de chaque entreprise emploie de nombreuses personnes pour encadrer et maintenir un climat, un ordre favorable au travail. Le cas échéant, une répression a lieu.

Il peut arriver lors d'un conflit social que cette répression soit si brutale, se produise tellement rapidement, que les salariés sont obligés de réagir de manière tout aussi rapide et efficace. A la violence réagit une contre-violence. La séquestration est ici une pratique qui s'est développée historiquement dans la classe ouvrière....

23 déc 2015

Pour lutter contre le Front National, encore en faut-il en comprendre la nature et la stratégie. En ce sens, connaître l'histoire de la guerre d'Espagne est quelque chose de nécessaire.

Non pas que les conditions soient les mêmes historiquement : le coup d’État de Francisco Franco a été portée par des couches réactionnaires de type féodal, luttant contre l'avènement de la république. En France, nous n'avons plus de telles couches féodales, de par le succès de la révolution française, dans une période s'étalant de 1789 à 1870...

14 déc 2015

Nous avons bien interprété ce qui se passait dans les masses : le sursaut démocratique – ou plus exactement de l'esprit Charlie – a bien été considéré comme nécessaire, il a bien eu lieu.

Le Front National n'a heureusement pas réussi son pari. Malgré son tour de force du premier tour de ces élections régionales de 2015, les scores sont implacables au second tour, laminant le Front National, y compris Marine Le Pen elle-même...

11 déc 2015

Quelle position faut-il avoir face à la possibilité de victoire du Front National dans six régions, lors du second tour des régionales de décembre 2015 ? Cela reflète l'interprétation qu'on a eu du Front National, l'analyse qu'on a du fascisme.

Cela reflète aussi le rapport aux masses en général, au « peuple de gauche » en particulier. Il existe, en effet, parfois, une certaine pression qui fait qu'une organisation doit s'adapter, malgré ses propres conceptions.A cela s'ajoute un autre aspect : encore faut-il qu'une position soit exprimée. L'ampleur du succès du Front National a tétanisé beaucoup de monde, et certaines organisations n'ont pas pris position encore, ou pris position très tardivement..

10 déc 2015

Dans la seconde moitié des années 1930, le slogan « ¡No pasarán! » était utilisé en Espagne comme mot d'ordre contre le coup d’État de Franco : « Ils ne passeront pas ! ».

Le pronom personnel « Ils » désignait les fascistes, et l'unité antifasciste comprenait les communistes, les socialistes, les forces libérales de gauche, ainsi que les anarchistes...

9 déc 2015

Aujourd'hui, ce mercredi 9 décembre 2015 Jean-Luc Mélenchon est l'invité principal d'une conférence sur les questions militaires. L’événement se déroule à l’Hôtel national des Invalides, lieu hautement symbolique pour l'Armée française qui dépend directement du Gouverneur militaire de Paris.

Il s'agit de la présentation d'un cahier, une sorte de Hors-série de la Revue Défense Nationale avec pour thème : « Pour un nouvel indépendantisme »...

7 déc 2015

Élections régionales 2015 : un dilemme cornélien

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Nous voici face à un dilemme cornélien et il y a bien lieu de consacrer son temps à une étude de la tragédie française et de Pierre Corneille en particulier. Les élections régionales nous montrent les deux choix affreux qu'il est possible de faire : voter contre le Front National, donc pour des gens l'alimentant, ou bien ne pas voter, ce qui revient à laisser le Front National placer librement ses pions.

Ce dernier cas ressemble à l'histoire de Gribouille qui saute dans l'eau pour ne pas être mouillé par la pluie. Cependant, on se doute que c'est un plan de François Hollande que d'avoir pratiquement fait exprès de perdre plus que normalement ; on sait que dans le Nord, la campagne des socialistes a été menée de manière très « lâche »...

30 nov 2015

Une honte, une infamie, un acte anti-populaire : voilà quels termes – peut-être même ne sont-ils pas assez forts – on doit employer pour parler du saccage du mémorial de la place de la République, à Paris, hier.

Des fleurs et des bougies, mises sur la place avec des lettres, au centre au pied de la statue, afin d'honorer les personnes assassinées le vendredi 13 novembre 2015, ont été utilisées comme projectiles contre la police...

28 nov 2015

Le slogan « Vos/Leurs guerres, nos morts » a été le mot d'ordre des anarchistes et des trotskystes à la suite des attentats du 13 novembre. Une image a pu être faite, reprenant les codes graphiques du fameux « Je suis Charlie ».

C'est que ces gens sont prêts à tout pour nier la réalité, au profit d'une sorte de mélange réformiste – anti-impérialiste, particulièrement poreux à l'antisémitisme...

18 nov 2015

L’État Islamique se situe, comme tout le fondamentalisme islamique, dans la tradition du respect littéral absolu du Coran et des Hadiths, les paroles rapportées par Mahomet.

Le paradoxe est que l'un des concepts les plus importants n'est présent ni dans le Coran, ni dans les Hadiths, justement. C'est pourtant ce concept qui justifie pour Al-Qaïda son intervention aux États-Unis le 11 septembre 2001 et pour l’État Islamique en France le 13 novembre 2015...

16 nov 2015

« On intervient au nom de Daech, on fait ça pour tout ce que vous faites en Syrie et en Irak. »
« Vous bombardez la Syrie, vous allez comprendre. »

Voilà des propos rapportés par des personnes ayant échappé au massacre dans la salle de concert du Bataclan. Faut-il prendre au sérieux ces informations ? Absolument pas...

14 nov 2015

Notre pays a de nouveau été le témoin d'une folie criminelle féodale. Pour la première fois depuis nos guerres de religion, au 16e siècle, et les tristement célèbres dragonnades du 17e siècle, des gens ont été assassinés collectivement au nom de la religion.

Dans la ville de Paris, dans un quartier de vie nocturne, des gens ont dû jeter des draps depuis leurs fenêtres pour cacher les corps morts...

11 nov 2015

Le marxisme, en tant que tel, aboutit à une démarche totalitaire : c'est indéniable. Le marxisme est un déterminisme complet, qui considère que les êtres humains sont de la matière et, à ce titre, obéissent à des lois physiques, chimiques, expliquées par le matérialisme dialectique (développement inégal, mouvement en spirale, saut qualitatif, ce qu'on résume par la « loi de la contradiction » universelle).

André Glucksmann, philosophe qui est mort hier, l'a très bien compris. Lui et d'autres avaient été les intellectuels liés à la Gauche Prolétarienne, qui avait initié un processus révolutionnaire. Or, la « GP » a capitulé juste avant d'assumer l'affrontement avec l’État...

2 nov 2015

Il y a souvent un décalage entre quand il y a un mouvement de lutte et quand on est bien après. Le PCF devenu révisionniste a été farouchement contre mai 1968, aujourd'hui il tient un discours en sa faveur.

Au moment des émeutes de novembre 2005, on retrouve la même chose. A l'époque, le PCF devenu révisionniste n'a rien dit avant plusieurs jours, pour appeler finalement au calme. Aujourd'hui, il peut prétendre prendre une posture radicale : « la situation s’est aggravée » est-il dit. Mais s'il y a une révolte, on aura droit au même rejet…

26 oct 2015

Plusieurs sondages sont parus récemment à propos des élections régionales qui auront lieu en décembre 2015 : ils prévoient une victoire assez large de Marine Le Pen dans la nouvelle région « Nord-Pas-de-Calais-Picardie » et une probable victoire de Marion Maréchal Le Pen dans la région « Provence Alpes Côte d'Azur ».

Évidemment, les sondages sont à considérer avec précaution. Mais ces sondages traduisent deux dynamiques qui sont pour le coup bien réelles : celle de la progression continue et rapide du Front National dans les masses et celle du désarroi qui prend les progressistes....

26 oct 2015

Recommandation militante - L'assemblée

Submitted by Anonyme (non vérifié)

L'Union Soviétique contient le mot « soviet », parce que le pouvoir appartenait, à l'époque de Lénine et Staline, aux « soviets », ce qu'en français on peut traduire par conseil ou assemblée. La constitution d'une assemblée par les travailleurs est, en effet, un acte exprimant la volonté de décider ensemble, collectivement, de ce qui doit être fait.
Idéalement, toute la société française devrait être organisée en assemblées. En attendant la révolution socialiste le permettant, il apparaît déjà sporadiquement des assemblées lors des mouvements de lutte...

19 oct 2015

Julien Dray exprime sa peur de la lutte armée

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Aujourd'hui, la France est au bord de craquer, et c'est ce qui va se passer, en l'absence de ligne rouge, c'est une logique de violence, oscillant entre révolte et nihilisme. Le terrorisme islamiste n'est qu'un avatar de cette réalité : il y en aura d'autres.

Il y a ainsi eu la mouvance anarcho-autonome et ses sabotages du « monde moderne », notamment ses nombreux incendies et destructions de distributeurs bancaires de billets. Mais il y aura inévitablement un terrorisme d'extrême-droite qui va apparaître, porté par un radicalisme racialiste n'ayant pas les mêmes bases idéologiques que le néo-gaullisme de Marine Le Pen..

13 oct 2015

Les travailleurs qui se révoltent et sortent du cadre établi par les directions patronales seraient des malfaiteurs : voilà la logique de l’État. Il s'agirait simplement d'individus qui se marginalisent d'eux-mêmes et qu'il faudrait isoler.

C'est le sens des interventions de police hier – à six heures du matin – pour aller arrêter les personnes ayant « osé » arracher les chemises de deux dirigeants d'Air France...

3 oct 2015

François Hollande a un but très clair : faire en sorte que le Parti socialiste disparaisse, au sein d'une fédération de la « deuxième gauche » (par opposition au communisme), rassemblant depuis le centre-gauche jusqu'aux sociaux-démocrates de gauche, en passant par les écologistes.

En cela, il est appuyé par Manuel Valls et tous les tenants du« social-libéralisme » (qui est en fait une forme de radical-socialisme), de ce qui historiquement a été appelée le « molletisme », en référence à Guy Mollet...

12 sep 2015

Les Obédiences maçonniques européennes alarmées par la tragédie vécue par les migrants qui fuient des pays en guerre et en proie à la misère en appellent aux gouvernements européens pour qu’ils mettent en œuvre les politiques communes indispensables à un accueil digne et humain de populations en détresse et en péril. L’incapacité des Etats à surmonter les égoïsmes nationaux est un nouveau signal d’une Europe malade où le chacun pour soi l’emporte sur l’intérêt général...

27 aoû 2015

Quand on nie l'existence de la bourgeoisie et du mode de production capitaliste, ainsi que le rôle des monopoles, quand on nie par conséquent les enseignements du PCF (mlm), alors on bascule dans la dénonciation du « système », de « l'oligarchie », on veut une « union nationale » face à qui parasiterait l'économie.

Les tendances nationalistes se renforcent de manière ininterrompue depuis 2005, depuis le triomphe du « non » social-chauvin au référendum sur la constitution européenne. C'est vrai à l'extrême-droite, bien entendu, mais également à l'extrême-gauche, par exemple avec l'apologie de la « libération nationale » bretonne ou occitane...

14 aoû 2015

La polémique au sujet de la journée « Tel Aviv sur Seine » sur les berges parisiennes est une démonstration du vide absolu dans lequel a basculé la société française. On est dans l'idéalisme le plus complet, dans l'apparence pure et simple, dans le divertissement et le spectacle dans leurs versions post-modernes.

Jamais la situation de la Palestine n'aura été aussi mauvaise : la colonisation menée par l’État d'Israël continue de manière ininterrompue, alors que l'opinion publique israélienne a basculé sur ce plan dans le conservatisme et le nationalisme le plus grossier. A cela s'ajoute l'influence délétère de l’État islamique, qui nie tout sens à la cause palestinienne et à la cause arabe démocratique en général...

7 aoû 2015

Dans la marche du fascisme au pouvoir, il y a en parallèle le développement du nationalisme réactionnaire appuyé de plus en plus ouvertement par des fractions des forces bourgeoises conservatrices, et celui du national-socialisme qui s'accompagne d'un nombre de plus en plus important de « transfuges » venant de la gauche et du mouvement ouvrier contrôlé par le révisionnisme et le trotskysme.

En France, les choses avancent lentement du fait des tampons retardant l'effondrement économique dû à la crise structurelle du capitalisme. Mais elles avancent sûrement. Ces dernières semaines, deux « événements » s'inscrivent dans cette dynamique de façon très parlante...

7 juil 2015

Le trotskysme a une approche toujours similaire face à un phénomène social ou politique : il prétend que celui-ci est forcément bien, mais n'irait pas assez loin. Le trotskysme se pose alors comme fraction de gauche du phénomène en question.

Il n'y a jamais aucune lecture culturelle et idéologique : c'est cela qui différencie le trotskysme du maoïsme...

6 juil 2015

Referendum grec : les réactions des PG, PS et PCF

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Les partis de gauche institutionnels et électoralistes ont immédiatement réagi aux résultats du referendum grec, de manière très laconique, en quelques lignes.

En apparence, on trouvera toujours le rejet de l'austérité. Cependant, comme les classes sociales sont toujours niées – à part du côté de Jean-Luc Mélenchon qui raisonne en termes d'oligarchie, ce qui ne change rien en pratique – il n'y a jamais de critique de la bourgeoisie et d'affirmation comme quoi celle-ci doit être expropriée...

28 juin 2015

La décapitation d'un chef d'entreprise par un islamiste et la tentative  de faire sauter une usine près de Lyon, il y a deux jours, a choqué la France. Il est difficile d'exprimer le dégoût qui prédomine. Toutefois, nous pouvons dire que la tristesse mêlée de colère est très différente des réactions de janvier, formant le mouvement de masse l'« esprit Charlie ».

Les masses croient que le fondamentalisme islamique n'était qu'une proposition stratégique idéaliste, qui ne pouvait qu'être rejetée malgré les événements dramatiques. L'« esprit Charlie » était par conséquent un mouvement de masse exprimant une vision démocratique du « vivre ensemble »...

26 juin 2015

L’Académie française a joué un très grand rôle dans l'histoire de notre pays : fondée sur l'initiative du cardinal de Richelieu, en 1634-1635, sa mission était d'encadrer les normes de la langue française.

Ce fut un moment clef de la nation française née en tant que telle avec François Ier ; le droit et l'administration pouvaient désormais s'appuyer sur une base cohérente, avec une langue aux termes bien déterminés, sur une base grammaticale unifiée...

23 juin 2015

Lors du dernier congrès du Parti Socialiste, les radicaux-socialistes ont obtenu une grand victoire, qui provient essentiellement du fait qu'ils tiennent actuellement l’État. Toutefois, le pragmatisme pose toujours un problème dans une société marquée par les contradictions de classe, d'autant plus en période de crise générale du capitalisme.

Par conséquent, les tensions à gauche entre cette tendance opportuniste-pragmatique qui domine et la social-démocratie timidement renaissante sont forcément de plus en plus fortes. Cela reflète les colères, les incertitudes, les inquiétudes...

11 juin 2015

Député socialiste de la neuvième circonscription des Français établis hors de France (Afrique du Nord et de l'Ouest), Pouria Amirshahi a lancé une « invitation » publiée dans le Journal du Dimanche, alors que c'était le dernier jour du congrès du Parti Socialiste à Poitiers.

Cette « invitation » vise à « créer un mouvement citoyen de type nouveau : un Mouvement Commun ». Il y a là quelque chose d'important, évidemment.

Car Pouria Amirshahi est peut-être, en effet, le dernier socialiste, et pour cause : c'est un produit pratiquement « pur » du mitterrandisme. Activiste lors du mouvement de la jeunesse contre la loi Devaquet en 1986, il sera par là suite président du syndicat UNEF-ID de 1994 à 1998, puis de la mutuelle étudiante de la MNEF de 1999 à 2000...

9 juin 2015

Ce week-end, le Parti Socialiste a tenu son congrès, le 77e, ce qui est un événement pour notre pays : c'est un parti issu historiquement du mouvement ouvrier, portant des valeurs encore considérés comme un espoir par bon nombre de personnes progressistes en France.

Pourtant, le Parti Socialiste n'est pas un parti réformiste assumant des transformations profondes réalisées par les institutions, comme avait pu le prétendre Jean Jaurès.

Pour preuve, on a ce qu'a osé faire le premier ministre Manuel Valls. Il a quitté le congrès du Parti Socialiste pour rejoindre, tous frais payés par l’État, un match de football à Berlin : la finale de la Ligue des Champions entre le FC Barcelone et la Juventus de Turin...

26 mai 2015

Difficile - impossible, même - de ne pas trouver Najat Vallaud-Belkacem insupportable, horripilante. Sa démagogie, son opportunisme, son carriérisme, tout la rend intolérable pour qui est progressiste.

On comprend bien qu'elle assume ouvertement d'être une marionnette se présentant comme une jeune d'origine populaire et immigrée, avec des valeurs de « gauche », pour en réalité faire passer le grand projet dans les cartons depuis 25 ans : le démantèlement de l'éducation nationale, la liquidation de l'héritage...

18 mai 2015

Jean-Luc Mélenchon contre l'Allemagne

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Jean-Luc Mélenchon est très connu en France comme politicien de gauche ; ancien socialiste, il a fondé le Parti de Gauche et cela fait partie de sa tradition d'être grossier et provocateur. Mais son style a un sens : un complet populisme.

Il y a quelques jours, en fait juste soixante-dix ans après la fin de la seconde Guerre Mondiale, il a publié un livre : Le hareng de Bismarck - Le poison allemand. Pour rendre les choses encore plus excitantes pour ainsi dire, il a posté auparavant sur son site une vidéo, avec la faute du gardien de but Harald Schumacher sur le joueur français Patrick Battiston lors de la demi-finale de la Coupe du Monde de football de 1982 !..

13 mai 2015

Julien Coupat : le subjectivisme agent du fascisme

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le fascisme est un mouvement qui prétend régénérer la société, ré-impulser l'économie, l’État, la vie intellectuelle et culturelle, par l'intermédiaire de mobilisations « révolutionnaires » fondées sur un anticapitalisme romantique.

Telle est notre thèse, qui nous est propre ; encore serait-elle partielle s'il n'y avait pas une juste compréhension du fascisme dans sa spécificité française. Dans chaque pays, en effet, les modalités d'expression du fascisme sont différentes...

11 mai 2015

C'est la grande bataille médiatique de ces derniers jours, avec même Manuel Valls se fendant d'une tribune dans Le Monde : qui est donc « Charlie », symbole du mouvement de janvier suite aux attaques contre Charlie Hebdo et le magasin Hyper Casher ? Que représente-t-il ?

Charlie, un démocrate sincère mais plutôt petit-bourgeois...

9 avr 2015

Terriblement brillant, car dénué de toute perte de temps cosmopolite : tel est le sens du dramatique interview donné par Jean-Marie Le Pen à l'hebdomadaire Rivarol. C'est pas moins que le testament politique de Jean-Marie Le Pen, dont la moindre phrase, le moindre mot est soupesé, posé avec une précision extrême.

L'interview de Jean-Marie Le Pen précise bien :

« L’interview a été relue et validée avant publication par le président d’honneur du Front national. »...

30 mar 2015

Ce second tour des élections départementales a confirmé ce qui avait été vu lors du premier tour. Le Front National continue sa progression en progressant encore en nombre de voix et en pourcentage. A l'issue de ces élections, il obtient 62 conseillers départements (contre 1 seul en 2011), c'est-à-dire que dans 31 cantons (dont 6 dès le premier tour), le Front National a remporté plus de 50% des voix.

A cela, il faut s'ajouter le très grand nombre de cantons où le Front National ne l'emporte pas, mais de seulement quelques dizaines de voix (que ce soit dans le Nord, l'Est, le Sud-Est ou même certaines régions de l'Ouest de la France)...

27 mar 2015

A propos du principe des consignes de vote

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Durant cette semaine d'entre-deux-tours électoraux, on a beaucoup entendu parler des « consignes de votes ». Or tous les partis politiques donnent ce genre de consignes, y compris ceux ne participant pas aux élections. Ainsi, par exemple, le PCMLM donne toujours des consignes lors des élections (boycott, vote barrage au fascisme, etc.).

Mais, à l’occasion de ces élections départementales de 2015, s'est développé un phénomène assez récent, relayé par certaines personnalités politiques ou par certains commentateurs ou journalistes : il s'agit de critiquer l'importance et la valeur de ces traditionnelles consignes de vote, voire d'en critiquer le principe même...

23 mar 2015

Ce soir, le choc est dur pour les progressistes, même s'il était attendu. A ces élections départementales de mars 2015, ce sont des centaines, si ce n'est des milliers de « 21 avril » qui ont eu lieu (en référence à l'élection du 21 avril 2002 où la gauche était éliminée du second tour des élections présidentielles). Et ce, y compris dans un grand nombre d'anciens bastions de le gauche démocratique ou du mouvement ouvrier.

Comme on peut le voir à Fréjus, où le Front National l'a emporté dès le premier tour, ou à Hénin-Beaumont, où le Front National fait plus de 60 % sur le territoire de la ville, lorsque le fascisme s'ancre localement il asphyxie petit à petit la société civile et la culture, tuant ainsi toute vie politique authentiquement démocratique...

27 fév 2015

Le chanteur Abd al Malik s'est couvert de ridicule en déclarant :

« Je sais de source sûre qu'il y a des gens qui se sont désabonnés de Télérama parce qu'il y avait un noir en couverture ».

Dire que Télérama, organe des cathos de gauche, puisse avoir un quelconque lectorat abonné assumant un tel racisme relève tout simplement de l'absurdité la plus complète...

18 fév 2015

Hier matin à la radio France Inter, Dominique Reynié, le directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), a tenu des propos très brutaux sur le Front de Gauche.

Brutaux, mais pas moins vrais :

« La société française comprend trois foyers d’expression de l’antisémitisme très forts. Le premier, ce sont les proches du Front national et les électeurs de Marine Le Pen en 2012, qui occupent une espèce de sommet en la matière. »...

13 Jan 2015

Voie Prolétarienne, nous en reparlions récemment pour en parler du gauchisme. Etant donné que nous avons dénoncé le fait que l'attaque contre l'épicerie casher ait été « oubliée » par tout le monde, ces petits malins se sont imaginés se rattraper en publiant un texte intitulé : Après le choc des massacres de Charlie Hebdo et de l’épicerie cacher, mettons-nous au clair

Quand on lit cela, on se dit : enfin ! Mais ce qui est formidable dans ce texte, c'est qu'on n'y trouve rien sur l'antisémitisme. Il est parlé des « meurtres antisémites des otages de l’épicerie cacher », mais cela s'arrête là. On ne retrouve pas une seule autre fois le mot antisémitisme...

11 Jan 2015

Les choses ont, au moins, le mérite d'être clair et les médias d'extrême-gauche ne font même pas semblant : aucun ne parle des personnes assassinées dans le magasin Hyper Cacher. C'est terriblement malsain que cet antisémitisme qui s'assume aussi tranquillement, car évidemment un tel « oubli » apparaît désormais très clairement pour ce qu'il est.

Déjà lors de l'affaire Merah, strictement aucune position n'avait été prise, mais encore pouvait-on prétexter un certain gêne et une certaine stupeur. Il va de soi que là ce n'est pas possible : quand on écrit de multiples propos pour saluer Charlie Hebdo ou bien pour en critiquer le populisme de « l'union nationale », on peut bien écrire un message de solidarité avec les personnes juives en France…

10 Jan 2015

La prise d'otage meurtrière dans un magasin casher de la porte de Vincennes à Paris appartient entièrement à la logique anticapitaliste romantique du fondamentalisme islamique. L'antisémitisme est dans le noyau dur de cette idéologie. La preuve en est que les quatres personnes mortes dans le magasin Hyper Cacher ont été liquidées dès le début par le militant islamiste Amédy Coulibaly.

Pourtant, il n'y a pas eu de mouvement « je suis Hyper Cacher » comme il y a eu des « je suis Charlie », et dans une moindre mesure des « je suis Police » ou autres similaires, la mort de quatre personnes (plusieurs autres étant gravement blessées) n'étant considérée que comme un épilogue sanglant de l'opération contre Charlie Hebdo pour un nombre important de personnes, pratiquement une anecdote en quelque sorte...

8 Jan 2015

La tuerie à Charlie Hebdo est, très précisément, le fruit d'une contradiction terrible, qui marque les quinze dernières années, entre d'un côté l'impérialisme et de l'autre les réactions romantiques issues des pays semi-féodaux semi-coloniaux. Des pays comme le Qatar et l'Arabie Saoudite finançant également ces romantismes afin d'appuyer leur expansionnisme.

Cette contradiction est tellement forte que des secteurs entiers de la petite-bourgeoisie tentent de se renforcer socialement, soit en appuyant un occidentalisme pro-impérialiste, soit un islamo-gauchisme « anti-impérialiste »...

3 Jan 2015

Hier matin, le vendredi 2 janvier, des traces d'un début d'incendie avec inscrits dans la suie une croix gammée et l'incription « ANTIJUIFS » ont été découverts dans le hall d'un immeuble à Garges-les-Gonnesse, une ville limitrophe de Sarcelles, dans le Val-d'Oise. Quatre familles juives vivent dans cet immeuble situé à quelques dizaines de mètres de la synagogue et dans un des quartiers visé par le pogrom de cet été.

Le nazi Dieudonné a lui lancé ce 27 décembre à Nantes devant 5000 personnes sa nouvelle « tournée », après avoir annoncé la création de son parti politique il y a quelques semaines...

23 déc 2014

Georges Marchais a été une figure politique très importante dans les années 1970 et au début des années 1980. Pourtant, le parvis à son nom dans la ville de Villejuif en banlieue parisienne a été débaptisé le 17 décembre dernier.

Le prétexte est que le parvis longe l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif et qu'il vaut mieux le nommer du nom du cancérologue et immunologue Georges Mathé (on remarquera la sonorité très proche des deux noms, censé aider à imposer facilement le changement)...

18 déc 2014

De la question de l'auteur dans un organe de presse

Submitted by Anonyme (non vérifié)

En France, en raison de la tradition universitaire et intellectuelle bourgeoise, il y a une grande personnalisation. C'est tellement vrai que le proudhonisme n'est nullement un système de pensée, mais uniquement des réflexions propres à Pierre-Joseph Proudhon, et c'est pareil pour Jean Jaurès, Jean-Paul Sartre, Albert Camus, etc.

De là la fascination également en France pour Friedrich Nietzsche, qui mélangeait de la même manière littérature, esprit d'essais, philosophie et politique, ou encore pour Trotsky...

11 déc 2014

Quand on décroche de la société, on décroche de la réalité. On est alors dans le monde des idées, seulement dans le monde des idées, et de ses idées… Tout devient alors possible… dans sa tête ! Et plus on construit des chimères idéologiques, plus on est obligé de fantasmer, pour justifier sa vision du monde.

Un exemple impressionnant est ce que « Voie Prolétarienne » parvient à faire. Tout le monde sait que Mao Zedong a défendu Staline historiquement, face à Nikita Khrouchtchev et sa « déstalinisation » de l'URSS.

Eh bien non ! « Voie Prolétarienne » n'est pas d'accord, ni avec l'histoire, ni avec Mao Zedong. Se dire « maoïste » ce serait précisément rejeter la grande thèse de Mao Zedong comme quoi il fallait assumer Staline et le matérialisme dialectique en histoire, en biologie, dans les arts et la littérature, en linguistique, etc...

11 déc 2014

Avoir une connaissance livresque, par les livres, n'est jamais suffisant, car ce sont des êtres humains qui portent la pratique. Il y a dans les êtres qui agissent donc des précisions, des nuances, tout ce qui fait la dignité du réel, par opposition aux connaissances nécessairement figées dans les ouvrages.

C'est pour cela que le reportage, concept élaboré par le communiste tchèque Egon Erwin Kisch, est d'une si grande valeur pour la connaissance. Même si elle présente un aspect partiel, une enquête racontée de manière vivante, portée par un être tournée vers la dimension vivante d'un phénomène, permet d'approfondir sa conception.

Ce qui est intéressant, c'est comment l'ultra-gauchisme est incapable de saisir cette notion de reportage. La seule chose que l'ultra-gauchisme peut faire, c'est constater. Quand on lit par exemple la presse de Lutte Ouvrière, on peut y découvrir des constats, de simples constats, et jamais d'expressions vivantes d'une réalité...

10 déc 2014

Chaque pays a ses particularités culturelles, qui ne relèvent pas que du détail, par exemple le fait d'utiliser des baguettes ou des fourchettes et des couteaux, encore est-il par ailleurs discutable que cela soit en tant que tel un détail.

Un Français a du mal à saisir la mélancolie russe, il se sent éloigné de la minutie allemande, il a du mal à concevoir l'opiniâtreté finlandaise, il appréhende mal le flegme britannique. Toutes ces qualités, bien sûr, il les comprendra, mais le jour où les cultures se rencontreront de manière démocratique, échangeront, fusionneront.

On n'en est pas là. L'histoire d'un peuple ayant abouti au stade national est passé par le marché dans un cadre géographique précis. Le capitalisme est précisément établi sur ce marché. On ne peut pas abolir ce marché ; il faut le dépasser, en former un plus grand, et organisé harmonieusement...

9 déc 2014

Les mots ont-ils un sens ? Tel est, encore une fois, ce qu'on peut se demander quand on lit le nouveau document de « Voie Prolétarienne ». Encore et toujours, on trouve ce jeu typique sur les mots, ces ambiguïtés et ces contorsions si traditionnelles, ces mensonges par omissions pratiquement standardisés.

C'est que, bien entendu, on est en France. Et dans la tradition des grandes écoles de la bourgeoisie, on lit au mieux les résumés des commentaires des résumés des commentaires de quelqu'un qui a lu les livres dont on veut parler. On parle de Karl Marx, on joue au marxiste, mais lire Karl Marx, pourquoi faire ?..

8 déc 2014

La semaine dernière, le lundi 2 décembre, à Créteil, un jeune couple de juifs français a été agressé de manière barbare au domicile des parents du jeune homme. Après avoir « repéré » l'appartement quelques jours plus tôt, quatre jeunes hommes du même âge que les victimes (entre 18 et 20 ans) s'y sont introduits, armés de pistolets automatiques pour « détrousser » les habitants de l'appartement au prétexte que, ceux-ci étant juifs, « ils doivent avoir de l'argent ».

Le jeune homme a été attaché à une chaise et torturé, forcé d'indiquer où se trouvaient tous les objets d'une quelconque valeur dans l'appartement, le code de sa carte bleue, etc. pendant que sa jeune compagne était amenée dans une chambre pour y être violée...

1 déc 2014

Près de quatre ans après l'arrivée de Marine Le Pen à la tête du parti, le XVe congrès de Lyon a marqué le passage d'une étape importante pour le Front National. Depuis 2011 le Front National s'est développé, renouvelé et transformé : il est aujourd'hui à même d'organiser son ascension au pouvoir.

Ce congrès était totalement orienté vers cette question dorénavant centrale...

27 nov 2014

Le nationalisme se prétend relever des « traditions », alors qu'il est un produit politique réactionnaire du XIXe siècle, sur une base cosmopolite. Rien n'est plus étranger au nationalisme que la culture nationale, les masses populaires réelles ; ce qui compte, c'est le romantisme, la mobilisation des masses contre une « oligarchie ». Mais la culture réelle ? Versailles, le Louvre, Honoré de Balzac, Charles Baudelaire ? Cela ne compte pas.

Le « congrès européen » intitulé « Le réveil des nations » qui s'est tenu à Nanterre ce 22 novembre, en banlieue parisienne, s'est révélé tout à fait conforme à cet esprit. Les nationalistes français n'y ont pas parlé de Molière ou de Jean Racine, de Versailles ou de Richelieu, ni même d'ailleurs de leurs figures historiques qu'ont été Charles Maurras ou Maurice Barrès...

26 nov 2014

Comment comprendre notre héritage français ?

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est une question culturelle d'une très grande importance. La révolution n'a jamais lieu de manière cosmopolite, elle se tient toujours dans un cadre précis, et la révolution socialiste vise le capitalisme, qui existe dans un cadre précis, celui de la nation.

Le capitalisme a, à ses débuts, donné naissance à la nation, et son propre développement a établi celle-ci. La révolution mondiale concerne donc tous les pays, mais pas considérés de manière uniforme : elle concerne chaque pays, pris un par un...

2 nov 2014

Hier a eu lieu à Nantes une « manifestation contre les violences policières ». La nature d'une telle initiative est très facile à voir : c'est le même discours réformiste radical qu'en mai 1968 et après, avec comme thème « l’État policier », la décentralisation nécessaire, l'autogestion de la vie de chaque personne, etc. etc.

C'est tellement vrai que la cause pour laquelle a lutté Rémi Fraisse a totalement disparu. Il n'y a plus aucun contenu, à part une lutte contre les « violences policières » qui n'est qu'un masque pour la logique anti-sociale de l'anarchisme individualiste et de son aventurisme.

 

31 oct 2014

C'est une constante française, dont l'école d'Uriage est l'exemple le plus frappant. C'est une attitude, une démarche qui se prétend morale, un état d'esprit qui se veut alternatif, une posture rebelle, qui se veut surtout une aventure existentielle, un engagement personnel concernant tout son « être ».

C'est quelque chose de tout à fait, d'exactement contraire à Aristote, à l'humanisme, à Baruch Spinoza, aux Lumières et Denis Diderot, à la social-démocratie, à l'idéologie communiste d'URSS et de Chine populaire, au principe de voir comme primordiale la collectivité, de voir les individus comme semblables dans leurs besoins et leurs exigences...

20 oct 2014

Yves Coleman est un ultra-gauchiste traumatisé par le terrible développement actuel de l'antisémitisme. Il y a de quoi ! Cependant, il reste un ultra-gauchiste et ainsi, il est d'un anticommunisme viscéral.

Ce faitan, en étudiant l'antisémitisme, il accorde une crédibilité complète aux auteurs bourgeois et trotskystes, et cela l'amène à se lancer dans une attaque odieuse contre le Parti Communiste d'Allemagne, dans un article intitulé « Pourquoi le SPD et le KPD furent-ils autant désarmés face à l’antisémitisme nazi (1918-1933) ? »

C'est une démarche exemplaire de notre époque : anarchistes et trotskystes ont tellement menti et trafiqué l'histoire que cela part dans tous les sens de manière irrationnelle, et même les gens sincères se perdent en route...

13 oct 2014

Eric Zemmour est à la source d'une nouvelle grande polémique, cette fois d'un intérêt très particulier, puisque portant sur la France du Maréchal Philippe Pétain. Il faut ici voir les tenants et aboutissants, car il y a quelque chose de très important à comprendre : Eric Zemmour a raison de dire que la France de Maréchal Philippe Pétain, c'est la France – c'est d'ailleurs là le coeur de son argumentation.

Et c'est un point de vue qui est ceux et celles qui ont parfaitement compris que la France de Charles De Gaulle est un « mythe » politique, les cadres du gaullisme ne tombant d'ailleurs pas du ciel mais précisément de cette France pétainiste, comme les gens de la fameuse « école d'Uriage »...

6 oct 2014

Hier, le 5 octobre, autour de 300 000 personnes ont défilé à l'appel de la « manif pour tous », un organisme généré par la droite catholique, contre « la PMA, la GPA, la théorie du genre ». C'est-à-dire que des forces conservatrices se sont appropriées la critique du post-modernisme, sur la base d'un anticapitalisme romantique.

Ce dernier a été résumé dans un message commun, la semaine dernière, de deux cardinaux : les  archevêques Angelo Scola de Milan en Italie et Schönborn de Vienne en Autriche, où l'on peut lire notamment...

5 oct 2014

La thèse selon laquelle il y a deux catégories de pays – impérialistes, ainsi que semi-féodaux semi-coloniaux – est propre au maoïsme.

Cette thèse a été totalement inconnue en Europe de l'Ouest, ce qui montre la faiblesse du maoïsme qui a existé dans les années 1960-1970. Mais c'est une thèse absolument classique des maoïstes de la même époque agissant en Afrique, en Asie, en Amérique latine.

Ce fut même une ligne de démarcation essentielle avec les autres idéologies. Si l'on regarde les écrits de Gonzalo, Charu Mazumdar, Siraj Sikder, Akram Yari, Ibrahim Kaypakkaya... on voit que la thèse du caractère semi-féodal semi-colonial de leur propre pays est fondamentale à leurs yeux...

17 sep 2014

Le rassemblement organisé des communistes marxistes-léninistes – roc-ml – est une structure issue du courant « pro-albanais », c'est-à-dire des marxistes-léninistes des années 1960-1970 ayant considéré que l'Albanie d'Enver Hoxha, et non la Chine de Mao Zedong, était un véritable pays construisant le socialisme.

Le courant « pro-albanais » est peu connu en France, car culturellement et idéologiquement il est indigent, mais beaucoup de monde y est passé, justement par esprit minimaliste français, dans une sorte de René Descartes version marxiste-léniniste...

1 sep 2014

Très très emmerdée, voilà ce qu'est la gauche du Parti Socialiste, dont l'université d'étét vient de se terminer à La Rochelle. Pourquoi ? Pas seulement parce que le premier ministre Manuel Valls penche carrément vers le libéralisme. Le fond du problème est que cela appelle à des définitions, ce que le Parti Socialiste a toujours évité jusque-là.

Jean-Christophe Cambadélis , ancien cadre trotskyste ayant rejoint le Parti Socialiste dont il est désormais le sécrétaire, a affirmé hier soir dans l'émission BFM Politique/Le Point/RMC plusieurs choses importantes à ses yeux :

« Le Parti Socialiste ne sera pas social-libéral. C'est clair et net. »...

26 aoû 2014

Finie la tradition historique du Parti Socialiste, place au libéralisme social teinté de « progressisme » post-moderne : tel est le sens du nouveau gouvernement dit Valls II.

Le ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique Emmanuel Macron ne fait même pas partie du Parti Socialiste ; âgé de 37 ans, il a fait sciences-po, l'ENA, banquier d'affaires à la banque Rotschild & Cie., avant d'être secrétaire général de l'Elysée entre mai 2012 et juin 2014.

Il fait partie des carriéristes expert en « technique » qui sont nommés par en haut, par « utilité », par pragmatisme bourgeois. Pareillement, des femmes comme Ségolène Royal, Fleur Pellerin, Najat Vallaud-Belkacem, Christiane Taubira... sont l'expression du pire féminisme bourgeois, coupé de tout lien historique culturel et idéologique avec la classe ouvrière...

20 aoû 2014

Les contradictions de Hervé Poly sur Ernst Thälmann

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Ernst Thälmann, le dirigeant du Parti Communiste d'Allemagne assassiné il y a 70 ans par les nazis, a été une grande figure du mouvement ouvrier, et à ce titre il était largement connu en France dans les années 1930. Il y a eu beaucoup de campagnes de soutien en sa faveur, comme par exemple des lâchers de ballon avec des messages vers l'Allemagne.

Aujourd'hui le Parti « Communiste » français n'a plus rien à faire de tout cela ; il pratique le révisionnisme sur toute la ligne. C'est le fruit de toute une logique issue des errements de Maurice Thorez.

La démarche de Hervé Poly, secrétaire fédéral du Parti « Communiste » français, est donc incorrecte sur plusieurs plans. Il a en effet repris sur son blog la déclaration commune, notamment signée par le PCMLM de France, en l'honneur d'Ernst Thälmann, sauf qu'il en a coupé toute une partie...

15 aoû 2014

Le triomphe des forces centrifuges

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est une vérité qui s'est étalée au grand jour ces dernières semaines avec les manifestations de « soutien » à Gaza : les forces centrifuges ont triomphé des organisations. Le phénomène était déjà lisible au début des années 1990 : l'apparition du semi-syndicat CNT en a été l'expression la plus nette.

La CNT a été un syndicat, mais a agi comme une organisation politique, sans les exigences de celle-ci. C'était une organisation « décentralisée », à la carte. Elle a réussi à agglomérer des milliers de personnes justement de par son mode de fonctionnement. Le prix à payer en a été bien entendu la division multiple de ces dernières années, accompagné d'un effondrement profond...

27 juil 2014

La manifestation parisienne qui a eu lieu hier à Paris en « soutien à Gaza » est absolument exemplaire. On y a eu en effet la convergence tout à fait logique de trois courants politiques nouveaux, datant de cette dernière décennie, l'ensemble formant une étape historique à comprendre absolument, car relevant d'idéologies de type post-modernes.

Pour quiconque veut le triomphe du matérialisme, il y a là un phénomène dont il faut comprendre la substance...

21 juil 2014

Esprit pogromiste à Sarcelles

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La vague antisémite s'impose donc ; à la suite du triomphe de Dieudonné, la haine des personnes juives se propage sans limites, avec une situation toujours plus tendue, où il est évident que bientôt les premiers morts arriveront. Les fait sont là, impitoyables. Le PCMLM avait averti plus d'une fois à ce sujet, et les faits sont là, et ce n'est que le début.

Car c'est un acte éminemment provocateur, dans le contexte actuel, d'organiser une manifestation soi-disant pour la Palestine en plein Sarcelles, que même le journal bourgeois Le Monde appelle « la petite Jérusalem ». L'on voudrait pousser au pogrom qu'on ne s'y prendrait pas autrement, mais telle est en pratique clairement la ligne des islamistes ( de la mouvance des Frères Musulmans surtout) et de leurs alliés objectifs du Nouveau Parti Anticapitaliste...

15 juil 2014

Le 13 juillet marque un inévitable suicide politique. Pas pour les islamistes, qui eux sont parfaitement dans leur rôle, mais pour les post-modernes d'extrême-gauche qui amalgament de manière anticommuniste tiers-mondisme, théorie du genre, populisme et « antisionisme ».

Car faire culminer une manifestation de soutien à la Palestine en tentative par plus d'une centaine de personnes – des hommes pour leur quasi totalité, bien entendu, patriarcat oblige - de rentrer en force dans deux synagogues, cela s'appelle de l'antisémitisme, ni plus ni moins...

9 juil 2014

C'est un coup très dur que l'extrême-droite vient de porter à la scène anarchiste. « Egalité et réconciliation », la structure d'Alain Soral, a en effet mis en ligne une vidéo d'interview de 30 minutes présentée de la manière suivante :

Antifa : mise au point
Entretien avec Kim et Mhedy, ex-chasseurs de skins
Kim et Mhedy, deux chasseurs de skins durant les années quatre-vingts, reviennent sur leurs parcours et développent un regard critique sur la mouvance « antifa ».

Cette vidéo est une catastrophe pour le mouvement anarchiste...

3 juil 2014

Au sujet des caractères historiques du guévarisme

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Quand on voit l'histoire des Tupamaros, on ne peut qu'être frappé de la ressemblance de leur parcours en Uruguay avec celui d'autres organisations de par le monde. On retrouve en effet des éléments de manière systématique.

Il y a déjà la négation de l'idéologie, qui n'est jamais définie précisément. Il y a le rejet de la forme partidaire, au profit du mouvementisme.

Il y a ensuite le refus de considérer l'histoire du pays, pour s'appuyer uniquement sur la révolte, de manière subjectiviste. Il y a également la fascination pour les coups d'éclat, les actions démonstratives...

30 juin 2014

L'actuelle coupe du monde de football est prétexte au chauvinisme et au nationalisme, cela n'a rien d'étonnant. Depuis la vague nationaliste de 1998, où dans tout le pays, sans aucune exception, a été vécue la « joie » de la « victoire », le soutien à l'équipe de France est devenu une obligation, un devoir, sous peine de passer pour un traître, un marginal.

Ce n'est pas pour rien que François Hollande se pose en premier soutien de l'équipe, ou encore que la presse montre sans cesse des photographies de supporters idiots au Brésil, des bourgeois peinturlurés exprimant leur vision du monde bornée et leur divertissement pitoyable. Tout cela relève de la mobilisation de masses, en faveur du nationalisme.

Quelques figures pathétiques ressortent cependant du lot, et elles sont féminines. Cela n'a rien d'étonnant. Le nationalisme agressif est toujours porté par le patriarcat, mais le nationalisme a également une dimension plus « maternelle », plus patriotique, avec la figure protectrice qui vient saluer les « guerriers »...

24 juin 2014

L'une des pires erreurs qu'il est possible de faire au sujet du fascisme est de penser que celui-ci s'accompagne forcément, dans sa marche au pouvoir, de très larges mobilisations systématiques de masses encadrées par des milices particulièrement brutales, pratiquant les agressions systématiques.

Le fascisme, pour triompher et se maintenir, a besoin de mettre à mort la société civile, les opinions démocratiques. Celles-ci sont déjà en fait pratiquement inexistantes dans le capitalisme, puisque toutes les opinions s'exprimant correspondent aux classes soutenant le régime.

Cependant, même ce semblant d'expression disparaît avec le fascisme. Et surtout, et c'est là l'aspect principal de cette question de la société civile, la culture est anéantie, totalement effacée afin que tout ne serve plus que l'impérialisme le plus agressif...

15 juin 2014

L'organisation anarchiste CGA - Coordination des Groupes Anarchistes - a publié il y a quelques temps, en janvier 2014, une déclaration officielle afin de rejeter « l'antispécisme » et « la libération animale » au nom de l'anarchisme.

On a là une démarche antidémocratique. En effet, seules les masses peuvent décider de ce qui est juste ou pas dans une société qu'elles devraient guider elles-mêmes. On peut, en tant que révolutionnaires, avoir sa propre conception à ce sujet, et notre conception va à l'opposé de celle de la CGA. Mais les choses ne peuvent être tranchées que par les masses, dans un débat démocratique en leur sein bien évidemment rendu difficile voire impossible dans le capitalisme...

26 mai 2014

Editorial du 26 mai 2014

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le triomphe du Front National aux élections européennes est l'ultime aboutissement d'un processus que seul le PCMLM avait vu. Lors du « non » au projet de constitution européenne en 2005, toute l'extrême-gauche avait célébré une victoire sociale annonçant de futurs succès. Seul le PCMLM a affirmé que le Front National, alors moribond, renaîtrait de ses cendres, car le « non » était en réalité porté par toute une fraction de la bourgeoisie. Depuis, cette dernière a tout fait pour travailler au corps l’opinion publique et elle a réussi. D'Eric Zemmour à Dieudonné, de la « manif pour tous » à Marine Le Pen, il y a tout un dispositif qui a été mis en place.

Face à cela, il n'y a qu'une alternative : l'affirmation des valeurs de la démocratie populaire, l'union des progressistes et, de notre point de vue, la bataille pour la constitution d'une avant-garde solide, fondée sur le matérialisme dialectique, comme forteresse de la défense du progrès.

14 mai 2014

L'OCML-VP : un avatar du trotskysme

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Quand on pense à la Chine populaire des années 1960, on a vite en tête cette bannière avec cinq têtes, celles des « classiques » : Marx, Engels, Lénine, Staline, Mao Zedong. Pourtant en France, il y a des courants intellectuels tentant de séparer Mao du reste, d'en faire une sorte d'icône du spontanéisme, d'un anarchisme modernisé.

Parmi les représentants d'un tel courant, on a historiquement le maoïsme des années 1960 (PCR(ml), Gauche prolétarienne, etc.) qui a très vite sombré en décadence pour se transformer en réformisme « dur », mais également sa dernière forme : l'Organisation Communiste Marxiste-Léniniste - Voie Prolétarienne (OCML-VP)...

3 mai 2014

PCF(mlm) / Pour une démocratie populaire ! (1)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La démocratie populaire, c'est le but des progressistes qui recherchent la mobilisation des masses afin de remettre en cause les traditions erronées, l'urbanisation en guerre contre la nature, l'individualisme et l'égocentrisme. C'est la démarche qui vise à briser les monopoles - ce qui est le cœur de l'antifascisme - et à convaincre les larges masses que les possibilités immenses fournies par le pouvoir arraché aux monopoles permettront efficacement d'améliorer la réalité sociale et culturelle, et même d'aller encore au-delà, dans le socialisme, dans l'unité de l'humanité sur la planète reconnue comme biosphère...

1 mai 2014

PCMLM - Déclaration 54 - 1er mai 2014

Submitted by Anonyme (non vérifié)

1er mai 2014 : en France, la bataille pour l'héritage culturel, pour l'union des masses, pour la démocratie populaire !

Notre pays, la France, est à la croisée des chemins. Les forces de la réaction, de l'obscurantisme, de la barbarie, sont chaque jour plus forts. Elles assujettissent les masses à leurs valeurs d'individualisme, de relativisme d'un côté, de conservatisme, de cléricalisme de l'autre. Ultra-modernité décadente et traditionalisme romantique se conjuguent pour former un étau enfermant les masses dans une alternative affreuse : ou une société fondée sur l'ultra-libéralisme et avec l'art contemporain comme représentation, ou bien la tradition bourgeoise et son pseudo académisme ennuyeux, dans un retour aux années 1960...

10 Jan 2014

Interdiction de Dieudonné à Nantes ? Hourra !

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est un sentiment de soulagement qui a gagné toutes les personnes progressistes de France, ainsi que l'ensemble des masses juives, à l'annonce de l'interdiction du spectacle nantais de Dieudonné.

Enfin ! Enfin la pression démocratique authentique, refusant catégoriquement l'antisémitisme, permet de l'emporter face à Dieudonné, qui s'appuyait sur l'humour sordide et le libéralisme bourgeois pour diffuser un antisémitisme véhément et négationniste.

1 Jan 2014

PCF(mlm) - Déclaration 50 - Résolution stratégique

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Résolution stratégique, janvier 2014.

Le PCMLM est né en tant que noyau révolutionnaire affirmant la validité complète des thèses du matérialisme dialectique. L'une de ces thèses affirme l'inéluctabilité de la crise générale du capitalisme.

La dimension de cette thèse ne doit pas être sous-estimée. Elle signifie qu'il n'y aura pas des hauts et des bas pour le capitalisme, qui s'en « sortirait » toujours d'une manière ou d'une autre, et que donc les révolutionnaires devraient tracer un chemin à coups de lutte syndicale...

2 déc 2013

Deux manifestations ont marqué l'actualité politique de ce week-end, deux manifestations révélant le fond politique de la situation en France.

D'un côté, en effet, il y avait les « bonnets rouges » qui manifestaient à Carhaix en Bretagne, le samedi 30 novembre 2013 ; de l'autre, le Front de Gauche manifestait à Paris, le 1er décembre 2013, contre « l'injustice fiscale »...

21 nov 2013

En tant que communiste, ayant le matérialisme dialectique comme idéologie, nous savons que le processus révolutionnaire est complexe et que de nombreuses personnes, sincèrement révolutionnaire, peuvent se tromper, s'égarer, et leur initiative se retourner en son contraire.

Pour cette raison, et avant même toute critique possible et nécessaire, il y a lieu d'expliquer que « Audry Maupin était un révolutionnaire »...

11 nov 2013

L'agitation menée par le mouvement des bonnets rouges reflète et fait écho à une dynamique identitaire qui s'appuie en Bretagne autour des mythes : l'indépendance, l'autonomie, etc.

Il s'agit d'outils régionalistes pour faire pression d'un côté, et de l'autre d'une tentative idéaliste ouvertement fasciste. Dans tous les cas, le mouvement identitaire breton met en avant un « pays réel » qu'il faudrait défendre à la place de la lutte des classes au niveau de la France entière.

On trouve ainsi d'un côté la gauche indépendantiste, voire autonomiste, qui veut plus ou moins séparer la Bretagne de la France, mais qui n'est pas en mesure de s'exprimer clairement sur la question nationale bretonne, qui est pour elle simplement un argument, un mythe, afin de masquer des intérêts bourgeois et petit-bourgeois derrière une critique de « Paris »...

21 oct 2013

Le socialisme exige la fin de cet esprit individualiste bourgeois qui ne prend rien au sérieux, qui a fait de l'humorisme une idéologie du relativisme et du scepticisme, qui accorde à l'individu des droits moraux délirants aux dépens de la collectivité...

27 sep 2013

Dire « Mon cher Vladimir » en parlant de Poutine présent à quelques mètres, c'est clairement montrer une connivence, surtout quand c'est lors d'un forum d'intellectuels organisé chaque année par l'administration présidentielle russe...

 
26 juin 2013

Le gouvernement PS révèle une vidéo de la bagarre où Clément Méric a été assassiné, interdisant des organisations d'extrême-droite en même temps. Un jeu habile de la part de la social-démocratie...

13 mai 2013

Les manifestations fascistes à Paris, ainsi que d'autres villes, ont été la fois une nouveauté, car bien plus ordonnées qu'avant, mais finalement relativement hors contexte. Seulement la France est à l'aube des années 1930, et si la France a l'air encore d'être dans sorte d'étrange ouate, demain tout va changer...

6 mai 2013

«Nous n'avons qu'un seul ennemi, il n'a pas de frontière, c'est la finance»,  «nous ne voulons pas de la finance au pouvoir»: voilà la démarche réactionnaire de l'initiative de Jean-Luc Mélenchon afin de renouveler les institutions françaises...

50 000 personnes se sont rassemblées hier à Paris à l'appel de Jean-Luc Mélenchon, qui lui en a compté 180 000 (et la préfecture, 30 000). Soit, s'il veut, mais qu'est-ce que cela change ? Rien !

Rien, car on ne change pas de régime avec 50 000 personnes, ni même 180 000. Un régime, comme la 5ème République, est toujours issu d'une crise. C'est ce qu'enseigne le matérialisme historique...

20 avr 2013

« Nous sommes à l'aube des années 1930 » : c'est un de nos slogans depuis plusieurs années. Bon, maintenant, nous y sommes, les faits parlent d'eux-mêmes. Le capitalisme est en crise, la morale et la culture sombrent dans la décadence, les fascistes s'agitent, la bourgeoisie se lance dans des grandes opérations culturelles et idéologiques...

6 avr 2013

Après la honte du silence face à la progression du fascisme, l'anarchisme français bascule dans l'ignominie. Le scandale de la « révélation » d'un prédateur pédophile dans le milieu anarchiste parisien est plus qu'une preuve de décomposition : c'est dans la barbarie qu'on est passé à l'instar de celle qui suinte de tous les pores de la société bourgeoise en fin de vie.

4 avr 2013

La France capitaliste en pleine décadence, c'est le grand n'importe quoi, la foire au délire, le folklore établi en règle. Tout le monde s'arroge le droit de raconter n'importe quoi, n'importe comment, et dans ce concert de guignols, Jean-Luc Mélenchon n'est pas le dernier...

29 mar 2013

Le discours - forcément insipide - de François Hollande hier a bien moins d'importance que les lettres de menace envoyées au juge Jean-Michel Gentil, mais également à trois personnalités des médias, qui sont par ailleurs également juives, ce qu'évidemment n'a jamais été précisé par les comptes-rendus médiatiques.

27 mar 2013

1.
 Parce qu'il a été élu « homme politique de l'année 2012 » par le magazine bourgeois décadent GQ, et qu'il a tranquillement posé devant les logos de GQ et Lacoste, aux côtés de Xavier Romatet, PDG de Condé Nast France qui publie GQ, et de Yannick Bolloré, élu lui « businessman de l'année ». Avec le sourire.

2.
 Parce que c'est un populiste qui d'un côté a trouvé le moyen d'expliquer d'un politicien juif, Pierre Moscovici, qu'il avait « un comportement de quelqu'un qui ne pense plus en français, qui pense dans la langue de la finance internationale », tout en faisant renaître de l'autre, aux côtés de l'extrême-droite, les diatribes sur « le monde anglo-saxon », le « capitalisme transnational », « l’oligarchie financière mondialisée », les « gouvernements soumis aux lobbies des multinationales »...

24 mar 2013

Ces derniers jours, le collectif Odio de Clase a produit un document annonçant la fin d'une étape et le début d'une nouvelle. Dans ce document, le collectif Odio de Clase tente d'arriver à sortir de la contradiction terrible où il s'est mis. Et en réalité, c'est une capitulation devant le relativisme et le centrisme.

17 mar 2013

La question de Chavez dans le MCI

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La mort de Hugo Chàvez n'a donc pas « causé » une situation nouvelle, mais c'est un fait historique qui est aussi une étape dans un processus de transformation du Mouvement Communiste International. Les ex-maoïstes, comme le PCM d'Italie et Odio de Clase ont soutenu Hugo Chàvez et son "socialisme du 21e siècle". Qu'est-ce que cela révèle et que doit faire la ligne rouge ?

8 mar 2013

Cette fois, le masque est tombé. Le PCM d'Italie révisionniste ne fait même pas semblant de défendre la position classique du maoïsme. Lorsque les maoïstes ont soulevé la bannière du communisme contre le révisionnisme soviétique dans les années 1960 et 1970, ils ont tous estimé que leurs pays opprimés étaient semi-féodaux et semi-coloniaux...

2 mar 2013

La fondation d'une Coordination Nationale contre l’Extrême-droite serait une bonne chose si la démarche n'était pas une tentative anarcho-trotskyste de maintenir une existence faussement révolutionnaire à l'ombre de la social-démocratie.

25 fév 2013

Une brillante action en Equateur

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le Parti communiste d'Équateur Sol Rojo (Soleil Rouge) a fait une action d'éclat au cours de sa campagne contre les élections. Mais ce qui est grand, bien sûr, c'est que le document du Parti communiste d'Équateur Sol Rojo traite de la campagne en général, et pas seulement de cette action qui est abordée brièvement...

17 fév 2013

Hier une manifestation antifasciste a eu lieu à Lyon, ce qui est un événement d'importance. Au sens strict, cette manifestation a effectivement un sens éminemment antifasciste, puisqu'elle visait à faire pression pour la fermeture d'un local fasciste, « la Traboule », dans une ville où l'extrême-droite dispose de commandos violents particulièrement virulents.

De par la situation à Lyon, l'antifascisme dans cette ville a une importance particulière, pratiquement aux avant-postes...

15 fév 2013

Le PRCF est un mouvement issu du Parti « Communiste » Français qui prétend être un pôle de véritables communistes. Mais pourtant, c'est en fait le nationalisme français qui est mis en avant comme en témoigne son important document intitulé « Refuser l'euro-balkanisation des nations d'Europe ».

27 Jan 2013

L'Institut Civitas est une structure national-catholique ultra-réactionnaire. Il prend de plus en plus d'ampleur à la faveur de la mobilisation contre le droit au mariage pour les personnes homosexuelles. Mais c'est une structure de combat, un instrument qui visent à la conquête de l'hégémonie culturelle et prépare la prise du pouvoir...

22 Jan 2013

L'accord national interprofessionnel prévoit un certain nombre de mesures permettant de faciliter les possibilité pour les entreprises de se débarrasser de leurs salariés en France. Grâce à la social-démocratie, la bourgeoisie mène une offensive de grande ampleur et se permet d'intensifier la pression pour élargir ses pouvoirs.

12 Jan 2013

Comme tout le monde l'a bien compris ces dernières semaines, la question du mariage gay et lesbien est bien plus compliqué qu'elle n'en a l'air. Car en arrière-plan, il y a la questions des enfants.

D'ailleurs, le projet de loi dit du « mariage pour tous » ne porte pas que sur le mariage. Il vise également à ouvrir le droit à l'adoption pour les personnes gays et lesbiennes, et à élargir dans un second temps à la procréation médicalement assistée et à la grossesse pour autrui (les « mères porteuses »)...

29 déc 2012

Une nouvelle fois, ils ont dénoncé la trahison révisionniste de la révolution au Népal, ont reconnu l'effondrement, dans son rôle de leader central, du Mouvement Révolutionnaire International, rejetant les théories révisionnistes du Parti Communiste du Népal (Maoïste) et du Parti Communiste Révolutionnaire des USA lesquelles conduisent ce mouvement à la ruine.

19 nov 2012

Ce week-end ont eu lieu des manifestations dans toute la France contre le projet de loi ouvrant le droit au mariage et à l'adoption pour les personnes gays et lesbiennes. Ces manifestations ont été l'occasion d'une mobilisation réactionnaire massive en regroupant plus de 100 000 personnes...

20 oct 2012

Disciples de Staline, nous le savons et l'affirmons : la social-démocratie et le fascisme sont deux faces d'une même pièce. Social-démocratie et fascisme sont des frères jumeaux.

A Marseille, c'est une responsable du Parti Socialiste qui veut qu'il y ait un ordre militaire. Et là, c'est un ministre socialiste, Arnaud Montebourg, qui est en couverture du « Parisien magazine », dans une campagne « made in France » véritablement innommable...

17 sep 2012

Ce qui s'est passé à la fête de l'huma a été un spectacle littéralement surréaliste. Les indigènes de la république sont allés prendre d'assaut une conférence... contre le Front National, en raison de la présence de Caroline Fourest.

C'est un symbole de l'implosion de l'extrême-gauche et de son glissement dans le camp du fascisme, et de l'effacement du P « C »F qui il y a encore 30 ans aurait réglé dans l'ultra-violence une telle provocation...

25 aoû 2012

Il y a quelques jours, nous avions publié un document du Parti Communiste d'Equateur – Comité de Reconstruction, au sujet de l'affaire d'Assange. Un document venant à propos puisque c'est l'Equateur qui a offert l'asile politique à Assange, et cela était en fait prévu depuis quelques temps déjà.

On a une confirmation de la thèse du PCE-CR au sujet de ce que représente Assange avec ce qu'a fait Jean-Luc Mélenchon, alors qu'il revient juste de ses « vacances estivales » au Vénézuela...

21 aoû 2012

Cette été il a été révélé que Henri Guaino avait choisi Tamou (Charlotte) Soula comme marraine pour son fils. Le « problème », c'est que cette « amie de longue date » a été candidate aux législatives dans le Pas de Calais sous l'étiquette de Marine le Pen. Henri Guaino assume totalement cela, pour lui « ce n’est pas le FN qui est la marraine de [son] fils », il a affirmé qu’il « ne renierait pas (ses) amis », qu’il « assume », etc. Tout cela est plein de sens; cette situation est très révélatrice de la marche du fascisme vers le pouvoir.

14 aoû 2012

Récemment au sujet de la Tunisie, il était parlé de l'ex-PCOT, ce qui doit amener à parler de son équivalent français, le PCOF (Parti Communiste des Ouvriers de France). Le PCOF (prononcé traditionnellement « pékof ») a été tout ce qui reste du Parti Communiste Marxiste-Léniniste de France (qui soutenait la Chine populaire durant les années 1960), rejoint par les restes de la Gauche Prolétarienne refusant le mouvement autonome et les luttes illégales.

12 aoû 2012

La France est un pays horrible en ce qui concerne le fait d'être discipliné par rapport aux principes scientifiques. C'est un pays de scientifiques croyants, de cathos de gauche, d'athées obsédés par la religion, et cette mentalité a été un énorme obstacle au maoïsme.

24 juil 2012

La France est un pays formaliste, qui a étouffé le véritable romantisme, le besoin de sensibilité absolue, culminant dans la bataille pour les arts et la civilisation.

 

Conséquence : l'importation de théories fort étranges, comme le bricolage agro-romantique allemand des « artamans » ou encore les « fraternités » suprémacistes blancs des États-Unis (nous parlions récemment du « cercle aryen »)...

11 juil 2012

Deux jeunes antifascistes limougeauds sont poursuivis pour des « violences » contre un individu (qui s’avère par la suite être un policier qui n’était pas en service) qui arborait le jour de « l’altercation » un tee-shirt avec des symboles nazis : la « wolfangel » (le crochet des loups présent sur les uniformes des SS et de la Das Reich qui a perpétré le massacre d’Oradour) et la « totenkopf » (tête de mort emblème des gardes des camps de concentration et d’extermination de Dachau, Buchenwald, Mauthausen et Oranienbourg).

20 juin 2012

La non-élection de Marine Le Pen au Parlement ne doit pas masquer le grand tournant que connaît l'extrême-droite française. Elle a pris l'initiative, elle connaît sa mutation ; elle développe son style, son économie politique. A côté de cela, l'Etat comprime et réprime ce qui tente de s'opposer à cela. Pour illustrer cela, voici trois exemples...

19 juin 2012

Nouveau succès d'Aube Dorée en Grèce

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Les élections françaises ne doivent pas faire oublier celles de Grèce. Elles n'ont pas été marqué par la victoire du NPA local, SYRIZA, qui « refuse » l'austérité. C'est une grande déception pour nos sociaux-démocrates locaux et leurs alliés.

Les succès de SYRIZA les faisaient rêver, Mélenchon en tête, mais pas seulement, il y a aussi les différents débris de l'extrême-gauche et de multiples « décompos », terme désignant les individus sans discipline se baladant comme des électrons libres, voguant au gré de leurs humeurs.

16 juin 2012

Nous expliquions dans l'article sur le premier tour des législatives que l'abandon de la stratégie du « front républicain » par l'UMP était un fait important, un marqueur historique. Cette stratégie qui préconisait le désistement du candidat de droite ou de gauche le moins bien placé en cas de triangulaire avec le Front National.

Il est évident qu'une part non négligeable, comme nous l'avons montré, de l'UMP assume tout à fait l'abandon de cette tactique et plaide pour un rapprochement avec le Front National. Mais pour d'autres, dont une grosse partie de la direction de l'UMP, cela ne va pas de soi et il s'agit plus de tactique politicienne. L'UMP comporte en son sein et à sa direction une forte tendance centriste humaniste chrétienne-démocrate et un certain nombre de personnalités politiques lié historiquement à la Résistance contre le fascisme et se réferrant à la figure politique du Général De Gaulle...

12 juin 2012

Ce Dimanche avait donc lieu le premier tour des élections législatives faisant suite à l'élection de François Hollande comme Président de la République.Les élections législatives ont pour objectif d'élire les députés, c'est-à-dire les représentants à l'Assemblée Nationale.

Quels enseignements peut-on donc tirer de ces élections ?...

8 juin 2012

René Balme, maire de la ville de Grigny dans la banlieue lyonnaise, sera donc bien le candidat du Front de Gauche pour les élections législatives. Mardi 5 Juin, les autorités du Parti de Gauche dont il est un des membres historiques, ont confirmé son investiture.

René Balme a été mis en cause par les sites sociaux-démocrates StreetPress et Rue89 (articles que nous reproduisons à la fin) pour sa participation au site conspirationniste et antisémite Oulala.net. A la suite de la divulgation de ces informations, les responsables du Parti de Gauche avaient annoncé qu'ils « se pencheraient sur son cas » et prendraient une décision rapide. Ils ont donc choisi de cautionner René Balme en lui demandant juste de « suspendre sa participation » à Oulala.net...

6 juin 2012

Aujourd'hui en France, c'est dans la dynamique portée par Marine Le Pen que le néogaullisme trouve son expression politique la plus cohérente. Cette orientation néogaulliste est récente. Elle date de la prise de pouvoir dans le Front National par Marine Le Pen...

5 juin 2012

Les prémisses de l'Union Européenne ont été forgées à l'époque du gaullisme triomphant, comme matérialisation d'un axe impérialiste franco-allemand constitué contre les impérialismes anglais et américains, ainsi que dans une moindre mesure contre le social-impérialisme russe.

Mais depuis les années 1960, la nature de la Communauté Européenne, devenue Union Européenne, a évolué et c'est justement contre celle-ci que se développe maintenant en France une forme de néogaullisme. Les néogaullistes sont essentiellement des « souverainistes » et forment différentes tendances plus ou moins disparates, qui ont tendance actuellement à se recomposer...

3 juin 2012

Impossible de ne pas voir l'inexorable progression du Front National en ce moment, sous couvert de « vague bleu marine. » De nombreuses personnes soucieuses de faire « carrière » auront rejoint le mouvement d'un côté, alors que de l'autre l'idéologie nationaliste se diffuse massivement dans toute la société.

1 juin 2012

La polémique engendrée par les propos d’Éric Zemmour à l'encontre de Christiane Taubira est la première grande polémique du quinquennat de François Hollande. Cette polémique est importante car elle pose un jalon culturel autour duquel l'opposition de droite au Parti Socialiste va se construire. Cela Marine Le Pen l'a immédiatement compris et s'est engouffrée dans la brèche ouverte par Éric Zemmour.

En lui apportant immédiatement son soutien, alors que la Droite libérale temporise, Marine Le Pen s'empare du prestige et de la popularité d’Éric Zemmour . Elle s'érige en défenderesse politique de la « liberté d'expression » qui serait mise à mal par les « censeurs socialistes ». Elle politise la polémique pour s'ancrer comme pilier de l'opposition...

16 mai 2012

Nous avions critiqué la revue "Réflexes" en 2007 déjà, pour son manque de conséquence concernant l'antifascisme. Dans une interview donnée au NPA, cette revue persiste et révèle son agonie complète, en niant le nazisme en Grèce mais surtout en ne comprenant rien au fascisme en France.

14 mai 2012

Hervé Poly a en effet expliqué la chose suivante au sujet de Jean-Luc Mélenchon choisi par 45 élus locaux comme chef de file local du « Front de Gauche » : « Pour reprendre une formule de Chirac - il faut bien des références ! - on a choisi le meilleur d'entre nous »
Hervé Poly est ici un escroc révisionniste. La formule « le meilleur d'entre nous », elle, existe en tant que tel ; c'est une formule connue de toutes les personnes connaissant l'histoire du Parti Communiste en France. C'est une formule consacrée, en effet, pour désigner Maurice Thorez...

13 mai 2012

Après trois jours à faire monter le buzz, Jean-Luc Mélenchon a fini par annoncer sa candidature aux législatives dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais ce Samedi 12 Mai. Cette candidature est un "coup" que tente Jean-Luc Mélenchon. Au poker, on dirait qu'il "fait tapis" présentant tous ses jetons sur un grand bluff pour rafler la mise.
Mais qu'il l'emporte ou non, une chose est sûre : ce coup de Mélenchon servira immanquablement le fascisme...

10 mai 2012

François Hollande et la haute bourgeoisie française

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La victoire de François Hollande à la présidentielle a été permise par une vague de démagogie social-démocrate qui a envahi le pays, et qui fonctionne depuis les primaires socialistes. François Hollande a entretenu cette démagogie notamment avec son annonce de taxation à 75% d'une partie des plus hauts revenus ou avec ses tirades populistes « contre le monde de la finance ».

Mais plus encore, le cinéma entretenu contre la patronne du MEDEF Laurence Parisot, qu'il a publiquement refusé de rencontrer pendant la campagne, donne à François Hollande l'image d'un véritable candidat socialiste, « contre » la bourgeoisie. Pourtant lorsque l'on étudie la question, il apparaît clairement que c'est l'inverse qui est vrai...

8 mai 2012

Dans ces élections, on a vu combien les masses faisaient encore confiance dans les institutions de la bourgeoisie. Cet aspect conformiste - y compris lorsqu'elles font mine de se rebeller - d'une grande partie des masses se révèle clairement en analysant certains chiffres des élections.
Le vote blanc, lui,  est en fait typique de la culture de fausse rébellion et de "râlage" stérile à la française. Loin d'être un authentique acte de révolte, le vote blanc est au final une manière d'exprimer une forme de conformisme.

8 mai 2012

Il y a une thèse essentielle qu'il faut bien saisir pour comprendre comment le fascisme va se développer ces 5 prochaines années. Cette thèse, la nôtre, est que le fascisme est un mouvement ; il ne peut pas se constituer comme parti unifié. Même après la prise du pouvoir, il restera pétri de contradictions.
Par conséquent, et c'est une thèse essentielle, il n'y aura pas que le Front National. Il est même probable que le Front National ne sera pas du tout la fraction la plus radicale.

7 mai 2012

5 ans de Hollande : un boulevard pour le Front National ? Cette réflexion semble une évidence à toute personne progressiste : Hollande, pendant cinq ans, c'est un boulevard pour le Front National, qui aura d'ailleurs entre-temps changé de nom, sous l'égide de Marine Le Pen. En effet, logiquement François Hollande ne va en rien aider les masses populaires, il va donner une image bourgeoise à la « gauche » et par conséquent renforcer la légitimité de la « seule opposition » censée exister : Marine Le Pen.
Une Marine Le Pen qui aura beau jeu de jouer sur les cordes « nationale » et « sociale » afin de mobiliser les masses, après que la social-démocratie les ait au préalable utiliser pendant cinq années.

7 mai 2012

Des néo-nazis au Parlement grec

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Ce 6 Mai, avaient lieu les élections législatives en Grèce. Le résultat en est terrible, pour tout dire historique. Il annonce clairement la tempête qui se déchaînera aussi en France dans les années à venir.
L'organisation néo-nazie Chryssi Avghi (Aube Dorée) entre pour la première fois au parlement en faisant autour de 7 % des voix. Les grands partis traditionnels de la démocratie bourgeoise (le PASOK, la ND et quelques autres) ne sont pas sûr de recueillir les voix pour remettre en place un gouvernement d'union nationale.

6 mai 2012

éditorial du 6 mai 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Ainsi donc, un véritable boulevard est donné au Front National pour les 5 prochaines années.

Tout comme Giscard en 1981, Sarkozy se sera donc fait lâcher en rase campagne par une partie de la bourgeoisie, tout cela parce qu'il était un moderniste représentant la bourgeoisie traditionnelle.

 

3 mai 2012

Le débat présidentiel télévisé de ce 2 mai 2012 est une expression quasi parfaite de pourquoi la 5ème république est d'une nature bourgeoise fondamentalement réactionnaire, et pourquoi historiquement les progressistes ont toujours dénoncé ce régime comme d'une très grande agressivité anti-démocratique. Sarkozy et Hollande sont apparus comme deux « champions » ; les idées et la raison passent à l'arrière-plan, devant un « combat des chefs », un affrontement de personnalités.
Quel que soient ses idées à la base, le « citoyen » est alors censé les abandonner et choisir son « champion. » C'est une personnalisation visant à anéantir la politique, c'est un véritable coup d'Etat intellectuel et culturel.

3 mai 2012

« Posez le drapeau rouge et servez la France »

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Nicolas Sarkozy ce 1er mai 2012 au Trocadéro a demandé aux syndicats : « posez le drapeau rouge et servez la France ».
La manœuvre politique est évidente, il est le représentant d'une bourgeoisie qui perd pied aujourd’hui, qui sent peser sur elle le poids de l'offensive du capital financier et monopoliste. Et la seule porte de sortie est l'anti-communisme, toujours plus virulent.

29 avr 2012

Nous avons expliqué que le fascisme était en train de l'emporter dans la classe ouvrière, principalement dans les grands bassins industriels touchés par la crise ; que le Front National devenait la structure principale par laquelle s'exprime la colère de la classe ouvrière et la principale structure à représenter un recours apparemment possible.

Le résultat des élections à Florange et Gandrange sont un exemple très parlant de cette situation et de l'incapacité de l'extrême-gauche et de la social-démocratie à prendre la mesure de la catastrophe qui s'annonce.

26 avr 2012

 L'analyse des résultats du premier tour des élections présidentielles ce 21 Avril 2012 valide nombre des analyses que nous avons faites ces dernières années. Elle les valide même toutes, pour tout dire. Comme nous le disions dans notre édito du 25 Avril : "Et si le statut de Cassandre – qui explique l'avenir, mais que personne ne croit – a pu être le nôtre, désormais c'est une nouvelle phase historique qui s'ouvre, à laquelle nous appartenons de plein droit."

Toute personne antifasciste, toute personne authentiquement progressiste et même toute personne démocratique doit aujourd'hui prendre conscience de l'ampleur de la menace. Il faut assumer l'échec historique de l'extrême-gauche, assumer que le France est en train de s'enfoncer dans la nuit de la barbarie. La situation ne reviendra pas "à la normale", le chemin tracé pour l'avenir est limpide : la marche au pouvoir du fascisme et la généralisation de la crise.

25 avr 2012

édito du 25 avril 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La boîte de Pandore a donc été ouverte. La crise générale du capitalisme a ramené de manière ouverte le fascisme, dans un processus que nous avons prévu et décrit ces dernières années.

Et si le statut de Cassandre – qui explique l'avenir, mais que personne ne croit – a pu être le nôtre, désormais c'est une nouvelle phase historique qui s'ouvre, à laquelle nous appartenons de plein droit.

 

25 avr 2012

A la suite de l'annonce des résultats des élections, Marine Le Pen, comme tous les responsables politiques, a fait une déclaration devant ces militants retransmises en direct sur toutes les chaînes de télévision.
C'est donc une déclaration courte, mais très travaillé et de fait très importante. D'autant plus au vu du résultat historique du Front National. En effet, en ayant obtenu 17,9% des voix (c'est-à-dire plus de 6,5 millions de voix) elle dépasse le score obtenu par Jean-Marie Le Pen lors son accession au second tour de la présidentielle de 2002, recueillant même un million de voix supplémentaires. Elle fait le score le plus élevé de l'extrême-droite en France depuis la Seconde Guerre mondiale.

25 avr 2012

Nous parlions récemment de la Picardie, dans un article intitulé « La Picardie, des contradictions à l'image de la classe ouvrière ». Notre analyse était clairvoyante. Mélenchon, le NPA, Lutte Ouvrière... n'ont pas « pris », tellement ils sont décalés culturellement.
Par contre et conformément à l'analyse, Marine Le Pen a ses plus hauts scores en Picardie, où elle obtient 25% des voix. C'est donc mieux qu'en PACA, en Alsace ou dans le Nord-Pas-de-Calais.

24 avr 2012

A chaque élection, l'extrême-gauche nous refait le coup : les deux derniers candidats à la présidentielle seraient interchangeables, ce serait de simples guignols sans vraie différence dans leur nature de classe. C'est à croire que les bourgeois n'ont rien d'autre à faire qu'inventer plusieurs partis, pour faire après semblant d'avoir des positions « différentes » afin de tromper les gens. C'est totalement stupide. Si un Parti Socialiste existe, si un Front National existe, si une UMP existe, c'est pour des raisons objectives...

24 avr 2012

Ces élections signent la faillite complète du trotskysme français et, avec lui, de la majeure partie de l'extrême-gauche française. Les résultats minables obtenus par Philippe Poutou et Nathalie Arthaud montrent à quel point ils ne furent que des illusionnistes au service de la bourgeoisie. L'extrême-gauche, qui a suivi en masse la stratégie légaliste et antipolitique des trotskystes à partir des années 80, croyait son heure arrivée avec la crise du capitalisme. C'est tout l'inverse qui se produit : elle disparaît totalement du paysage politique français et son influence sur les masses populaires est pratiquement inexistante.

24 avr 2012

Lorsqu'il s'est exprimé hier soir place Stalingrad à Paris, Jean-Luc Mélenchon ne pouvait que constater l'importance du score de Marine Le Pen.

Dans sa brève intervention, il a prétendu avoir mené une bataille contre l’extrême-droite ; c'est que le Front de Gauche est obligé de sauver les apparences après s'être fait terrasser par Marine Le Pen sur le chemin du populisme nationaliste...

22 avr 2012

édito du 22 avril 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Notre dernier éditorial expliquait qu'il fallait étudier avec attention le fait que Marine Le Pen puisse parvenir à une mobilisation conséquente... Voilà donc que cette sinistre réalité s'est réalisée grâce aux élections bourgeoises.

22 avr 2012

Mélenchon, une création médiatique

Submitted by Anonyme (non vérifié)

11%, voilà que le soi-disant phénomène Jean-Luc Mélenchon se transforme en un simple score "correct". Et en tous les cas un score en-dessous des annonces faites par les journalistes bourgeois.

Car le Front de gauche de Mélenchon n'est qu'une coquille vide, un grand fourre-tout populiste enrobé de tirades à peine radicales. Malgré tout, le buzz organisé par la bourgeoisie aura quand même fonctionné, pour mobiliser les personnes encore trop à gauche qui avaient grincé des dents pendant la campagne de Hollande.

22 avr 2012

Aujourd'hui, le 21 Avril, a lieu le premier tour des élections présidentielles françaises. Ces élections ont lieu dans un climat de décadence complète de la bourgeoisie de sa société. La bourgeoisie est la classe mourante produite d'un système économique dépassé. Le mode de production capitaliste n'en finit plus de s'enfoncer dans la crise entraînant toute sa société dans la barbarie généralisée.
La bourgeoisie, classe révolutionnaire et porteuse de civilisation à son origine, est en pleine décadence. Ses élites ne portent plus rien en terme d'exigence civilisationnelle, de culture, d'universel.

22 avr 2012

Un jeu de marionnettes. Rien d'autre qu'un jeu de marionnettes, et personne n'est dupe, sauf ceux et celles qui ont décidé de faire semblant. Même les bourgeois s'amusent à « trembler » de Mélenchon, s'évertuent à jouer au psychodrame des « extrêmes » qui montent. Tout est faux, tout est du cinéma.

20 avr 2012

Le comportement des deux candidats sociaux-démocrates - François Hollande et Jean-Luc Mélenchon- , les lignes politiques qu'ils ont mis en avant durant la campagne précédent le premier tour des élections présidentielles illustrent parfaitement le concept bolchevik comme quoi la social-démocratie et le fascisme sont des frères jumeaux. 

Cette expression avait été utilisé par Staline en 1924 pour caractériser le lien objectif unissant la politique social-démocrate et la montée du fascisme...

20 avr 2012
C'est maintenant une tradition en France, différents groupes trotskistes présentent des candidats aux élections présidentielles. Cette année 2012, ils ne sont « que » deux à étaler leur opportunisme à l'occasion de ces élections, Philippe Poutou du Nouveau Parti Anticapitaliste et Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière. 
N'imaginant évidemment pas être élus, les candidats trotskistes justifient leur participation aux élections par le fait que cela serait une tribune pour exprimer un programme. Soit. Mais quel est alors leur programme, que mettent-ils donc en avant ?
19 avr 2012

Le candidat Nicolas Dupont-Aignan à la présidentielle fera certainement un score très faible aux élections. Pour autant, il profite largement de la campagne pour diffuser ses idées et obtient un certain prestige sur les questions économiques. Nicolas Dupont-Aignan est un néo-gaulliste ; son programme est celui du redressement de l'impérialisme français.
Il est en fait sur la même ligne que Marine Le Pen. Non seulement ils prônent tout deux le protectionnisme et le retour au Franc contre l'Euro, mais il avait lui même sous entendu cela en affirmant au Figaro Magazine qu'il nommerait Marine Le Pen au poste de Premier ministre en cas de victoire. Mais d'une certaine manière, c'est plutôt l'inverse qui est vrai : Nicolas Dupont-Aignan est une sorte de ministre de l'économie de Marine Le Pen.

18 avr 2012

Marine Le Pen a tenu son dernier meeting de la campagne présidentielle ce 17 Avril au Zénith de Paris. Devant plus de 6000 sympathisants (son plus gros meeting de la campagne), elle a tenu un discours qu'on peut aisément qualifier de fasciste.

Ces dernières semaines Marine Le Pen avait tactiquement mis en avant l'aspect autoritaire et anti-communiste de son programme pour séduire les électeurs venant de la droite déçus par Nicolas Sarkozy. Mais dans son discours du Zénith, elle a affirmé de manière très claire son caractère indubitablement fasciste. Ce discours résonne en écho à son premier discours de campagne de Toulouse qui posait les bases d'une politique fasciste pour l'impérialisme français.

18 avr 2012

Jacques Cheminade, candidat à l'élection présidentielle connu pour ses propos sur la colonisation de Mars, passe souvent pour un excentrique. Son discours contient de nombreuses références qui pourraient faire croire qu'il a des convictions communistes. Cependant, il ne faut pas s'y tromper : le projet de Jacques Cheminade est un projet impérialiste fasciste très concret et très sérieux...

17 avr 2012

La ligne de Marine Le Pen la semaine dernière a consisté en la mise en avant tactique de valeurs de droites dures, très réactionnaires, critiquant notamment la « folie » des communistes. Non pas que ces valeurs n’existaient pas avant, mais elles pouvaient apparaître comme secondaires par rapport à la mise en avant d’un discours soit disant « social » pour aspirer les masses populaires.

Cela avait entretenu une certaine confusion, qui va clairement dans le sens du fascisme, au point que certains commentateurs bourgeois ont pu en arriver à se demander si Marine Le Pen ne serait pas « de gauche ». Ce fut le cas par exemple sur causeur.fr cette semaine de la part de Frédéric Rouvillois, professeur de droit constitutionnel à Paris Descartes et s’intéressant « tout particulièrement à l’histoire des idées et des mentalités ».

Pour comprendre les apparentes oscillations politiques de Marine Le Pen, tantôt vers la gauche, tantôt bien à droite, il faut comprendre qu’ils sont constitutifs de son idéologie et qu’ils sont tout à fait logiques.

17 avr 2012

Le parti de gauche parle de rumeurs médiatiques pour esquiver la question mais ne réagit pas sur le fond.

Et pour cause, Jean-Luc Mélenchon et Patrick Buisson ont bel et bien un point en commun : ils professent tous deux un nationalisme agressif à destination des masses populaires.

Patrick Buisson est une figure de l’extrême droite française, depuis l'université de Nanterre, où jeune maurassien il s'opposait au mouvement étudiant en 1968, jusqu'aux années 1980 pendant lesquelles il travaillait pour (puis dirigeait) le journal Minute, principal média d'extrême-droite...

14 avr 2012

Les cibles de Merah ont aux yeux des salafistes exactement les mêmes "caractéristiques" que les cibles du 11 septembre 2001. Ainsi, en exécutant des militaires d'élites de l'armée impérialiste française, Mohamed Merah cherchait à attaquer la "force armée croisée". De la même manière, le massacre de petits enfants juifs et de leurs parents est l'écho des avions s'étant écrasés sur le World Trade Center. Dans la logique antisémite, les personnes juives n'existent pas, elles ne sont que la manifestation vivante de l'Argent, des fétiches le représentant et le rendant concret. Pour les fascistes, les attaquer, les détruire, c'est attaquer l'Argent...

13 avr 2012

Le faux ordre bourgeois face à Merah

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Quand la barbarie produite par le monde capitaliste explose au nez de la société comme avec Mohamed Merah, la bourgeoisie est obligé de réagir pour maintenir l'ordre, pour empêcher le cadre d'exploser littéralement. Si elle ne nie pas l’événement comme parfois afin d'entretenir des intérêts particuliers, elle tente de se poser comme un rempart, un rempart civilisationnel face à la barbarie. Pourtant, lorsque l'on cherche à comprendre les causes réelles et profondes de la barbarie, il apparaît non seulement que la bourgeoisie est incapable de maintenir un véritable ordre, mais qu'en plus c'est son existence même, en tant que classe qui opprime et exploite, qui est à l'origine du désordre - désordre qui produit lui-même la barbarie...

13 avr 2012

Début avril, Daniel Cohn-Bendit a été désigné comme membre du conseil d'administration de l'Université de Nanterre, en tant que « personnalité extérieure ». C'est une initiative du nouveau président, Jean-François Balaudé, qui considère que « Mai 68 » est « enraciné dans l'histoire de notre université qui est d'ailleurs connue dans le monde entier grâce à lui » et que « cela fait partie de notre identité ».

La portée politique de cette nomination est très forte, car c'est tout l’esprit révolutionnaire qui à émergé à Nanterre à la fin des années 60 qui est ainsi liquidé, complètement torpillé. Daniel Cohn-Bendi rejoint finalement ses pires ennemis de l'époque et finit de boucler la boucle de l’absorption de mai 68 par la société capitaliste.

9 avr 2012

Trois semaines après les meurtres de Toulouse, on peut déjà établir une typologie des réactions. Certaines ont été particulièrement étranges et sordides, comme le supplément littéraire du journal Le Monde du 30 mars 2012 qui publie une page de littérature où un « romancier » parle en tant que « Mohamed Merah », se plaçant dans la « tête du tueur. » Et d'ailleurs, aucune réaction n'a été sans avoir une certaine force, que ce soit pour exprimer l'aversion ou bien pour relativiser, nier, saluer. Lorsque réactions il y a eu...

7 avr 2012

Ce jeudi, Jean-Luc Mélenchon tenait un grand meeting à Toulouse, réunissant plusieurs dizaines de milliers de personne sur la place du Capitole. Il y a réussi l'exploit, en 30 minutes d'interventions - Marseillaise incluse -, de ne pas aborder du tout la question des massacres antisémites récents. On ne peut pas faire d'affront plus terrible à l'antifascisme que d'esquiver totalement cette question aujourd'hui à Toulouse, alors que l'antisémitisme vient de s'y manifester concrètement dans toute sa barbarie...

6 avr 2012

Magyd Cherfi du groupe Zebda refuse de faire face à la réalité sociale et idéologique représentée par Merah. Venant du même quartier mais lié à la social-démocratie, Magyd Cherfi est obligé de nier l'antisémitisme afin de maintenir cohérent son réformisme populiste...

5 avr 2012

Ravachol était un anarchiste de la fin du XIXe siècle, connu pour ses actions « par le fait », c'est-à-dire le fait de placer des bombes. Mais ce n'était nullement de la lutte armée, c'était un « style », une « démarche » : il n'y avait pas de stratégie ; ce qu'il y avait c'est un style de vie hors-la-loi, avec des « débordements. »

Des « débordements » relativement organisés, mais pas une stratégie, car on était dans une démarche qui est typiquement française. On est là dans état d'esprit français qui a fait du fasciste Nietzsche un théoricien de la libération. On est dans la logique anti-politique typique de l'anarcho-syndicalisme et du syndicalisme révolutionnaire. On est dans le même délire que le situationnisme ou son ancêtre le surréalisme...

3 avr 2012

Les théories conspirationnistes se répandent abondement à propos du massacre antisémite de Toulouse. C'est un classique de l'anticapitalisme romantique, c'est une forme habituelle de la critique du capitalisme de la part de personnes qui – en fait – sont incapables de remettre en cause le capitalisme...

3 avr 2012

Le texte intitulé « Terreur et union nationale - C’est tous les jours que ce monde produit de l’horreur » et publié le 23 mars, soit quelques jours après le massacre à l'école Ozar Hatorah, sur le site Base de données anarchistes, en est un témoignage des plus sordides tant il suinte le romantisme, l'individualisme et l'antisémitisme. Ici, on passe presque ouvertement dans une esthétique nazi punk. Il y a la rébellion punk, mais très vite le côté négatif du punk : le passage à une vision spontanéiste, nietzschéenne, proto-nazie...

1 avr 2012

Le meurtre d'enfants juifs ne représente pas une « folie » et Mohamed Merah n'a pas été « manipulé. » Une preuve évidente de cela est la conformité parfaite de son action avec l'idéologie et la doctrine militaire islamistes.

Voyons précisément de quoi il en retourne, à la lumière du matérialisme dialectique...

30 mar 2012

Le massacre nazi perpétré par Mohamed Merah rentre dans une dynamique globale de progrès de l'antisémitisme en France. Il a été possible car d'autres avant l'avait préparé et il servira – et sert déjà - de catalyseur à d'autres actes antisémites. Ce n'est pas un « acte isolé d'un fou » venant de nulle part et tout ne «  reviendra pas à la normale » après. C'est un moment de la marche du fascisme au pouvoir, un moment de l'effondrement de la société capitaliste dans la barbarie génocidaire...

30 mar 2012

Les réactions à propos du massacre antisémite de Toulouse prouvent à nouveau une chose essentielle : le fascisme est un mouvement, qui profite d'une grande dynamique interne. Cela est très clair quand on voit aujourd'hui Marine Le Pen profiter de ces réactions, se renforcer en se posant comme une alternative civilisationnelle face à la barbarie représentée par Mohamed Merah. Alors même qu'elle représente elle aussi la négation de la civilisation...

27 mar 2012

Quand les victimes deviennent coupables

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Une forme de négationnisme insidieux et dégoûtant se répand déjà sur l'attentat antisémite du Lundi 19 Mars. Il se répand aujourd'hui principalement par le biais de personnes et d'organisation d'Extrême-Gauche ou de « gauche de la gauche » d'une part et par le biais de personnes musulmanes fortement influencée par le salafisme ou les thèses néo-salafistes de Tariq Ramadan...

26 mar 2012

Nathalie Arthaud, candidate de Lutte Ouvrière aux élections, n'en cesse d'en rajouter une couche sur le refus de « l'union nationale. » Mais au nom du cosmopolitisme maquillé en internationalisme. Pour preuve, elle nie l'existence de la France, et donc de l'antisémitisme en France...

25 mar 2012

Les réactions de l'extrême-gauche au massacre antisémite de Toulouse parlent d'elles-mêmes. On reconnaît aisément la domination de la petite-bourgeoise, qui soit nie l'existence des personnes juives, soit nie l'antisémitisme.

Ainsi, quel silence insultant que celui des anarchistes ! Aucun article, aucun communiqué officiel d'organisations : l'assassinat à bout portant d'enfants juifs se voit réduit à un fait divers qui ne mérite même pas qu'on le mentionne...

24 mar 2012

Marine Le Pen avait très peu réagi après le massacre antisémite de Toulouse, jusqu'à ce qu'il se soit avéré qu'il avait été le fait d'un militant islamiste. Dès lors, les cadres du Front National se sont succédé dans les journaux, télévisions et radio pour véhiculer leur vision du monde guerrière et faire monter la pression contre les masses arabes. Marine Le Pen n'a que faire de dénoncer l'antisémitisme, et si jamais elle apparaît parfois comme pro-sioniste ces derniers temps, ce par calcul politique particulier et à court terme. Cependant après le massacre des enfants juifs à Toulouse, elle a fait partie des rares personnes à évoquer le caractère antisémite de l'acte afin de s'attirer la sympathie des personnes juives meurtries. Cela n'est qu'une stratégie fasciste évidente de division des masse, qui a pour but diviser les minorités arabes et juives de France et d'appuyer le nationalisme...

21 mar 2012

Si quand des enfants juifs sont abattus, il n'est pas parlé d'antisémitisme, alors quand ? Ce que l'on voit ici, c'est qu'Arthaud refuse de reconnaître l'antisémitisme, Lutte Ouvrière refuse de considérer l'antisémitisme comme un problème qu'il faut prendre à bras le corps. Comment expliquer sinon qu'ici il n'est pas parlé d'antisémitisme ?...

19 mar 2012

La démagogie social-démocrate fonctionne pleinement et montre sa capacité à mobiliser et entretenir les illusions dans les institutions bourgeoises. Ce dimanche 18 mars 2012, Jean-Luc Mélenchon à réussi son opération- spectacle de « reprise de la Bastille », plusieurs dizaines de milliers de personnes, 120 000 selon le Front de Gauche, son venues chanter la Marseillaise et soutenir sa démarche de mystification de la révolution nationale-bourgeoise française de 1789...

19 mar 2012

édito du 19 mars 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

C'est un très beau succès pour Mélenchon que le rassemblement parisien de ce 18 mars 2012. Un rassemblement patriotique, folklorique autour des « sans culottes » prenant la Bastille, qui est une immense agression contre une extrême-gauche déjà agonisante.

17 mar 2012

Le meeting de Marine Le Pen à Palavas-Les-Flots

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Le meeting de Marine Marine Le Pen à Palavas-Les-Flots jeudi 15 mars était – dans la lignée du meeting de début février à Toulouse – un véritable exercice de style fasciste. Mais la particularité de ce jeudi, c'est que la candidate du Front National a particulièrement mis l'accent sur son aspect « social », soi-disant proche des préoccupations des masses populaires.

15 mar 2012

Michaël Prince, syndicaliste dans la société de transport frigorifique TFE, comparaissait devant le tribunal d’Amiens Mardi 13 mars 2012. Il lui était reproché d'avoir dénoncé la propagande de sa direction en faveur de l'alcoolisme, et le procureur de la pseudo-justice bourgeoise à requis 1000€ d'amende avec sursis contre lui : la bourgeoisie ne supporte pas qu'un ouvrier remette en cause la culture beauf et criminel de l'alcool.

15 mar 2012

Mardi 13 mars, Philippe Poutou a officiellement annoncé avoir obtenue les 500 parrainages nécessaire à sa candidature aux élections présidentielles. Il s'est satisfait qu'il y ait "un ouvrier candidat, un salarié d'en bas, un anonyme parmi des millions d'anonymes". Mais quel sens a cette candidature, qu'est ce que cela signifie pour la classe ouvrière et la progression de la lutte des classes en France ?

8 mar 2012

Chaque femme doit pratiquer les arts : en revendiquant l'esthétique, les femmes s'affirmeront et se reconnaîtront dans un miroir de beauté artistique harmonieux. En suivant une démarche artistique, elles poseront leur identité personnelle devant elle-même et les autres ; elles façonneront et se façonneront.
Ce n'est qu'ainsi que les possibilités de fuir apparaîtront comme vaines : parce que la personnalité sera là, posée, affirmée, claire et irréductible.
Et ce mouvement d'affirmation personnelle, inévitablement, confluera dans le communisme, comme esthétique de la libération de toute oppression et de toute exploitation, de refus de toute guerre et de revendication de retour à la nature comme projet social et de nouvelle société comme projet naturel.

7 mar 2012

Dans la société capitaliste, la situation des animaux est une horreur. Les masses font ce constat, d'où le populisme raciste de Marine Le Pen sur le Halal et le Casher, pour faire croire que seulement ces formes d'abattages sont cruelles, et pas l'abattage en général ou l'élevage en général. D'où le propos de Sarkozy le 5 mars... D'où aussi la sortie du premier ministre François Fillon, qui se donne une aura « progressiste » en appelant les religions juive et musulmane à « réfléchir au maintien de traditions qui n'ont plus grand-chose à voir avec l'état aujourd'hui de la science, l'état de la technologie, les problèmes de santé. »

24 fév 2012

L'URCF efface le principe de révolution socialiste, en appelant de ses vœux à une « nouvelle révolution française anticapitaliste et socialiste. » C'est typique du révisionnisme français que de prétendre que la révolution en France sera « populaire » sur le même mode que la révolution française de 1789 et que donc il n'y a pas « besoin » des exigences qui ont été celles de la révolution d'Octobre 1917 ou de la révolution chinoise.

22 fév 2012

« Si pour le social-démocrate l'idée de “lutte économique contre le patronat et le gouvernement “, l’emporte sur celle de la lutte politique, il est naturel de s’attendre à ce que l’idée d’”organisation des ouvriers” l’emporte plus ou moins chez lui sur l’idée d’”organisation des révolutionnaires”. » (Lénine, Que faire?)

17 fév 2012

Lutte Ouvrière joue toute sa vie dans les élections présidentielles qui arrivent. Avec ces élections présidentielles, arrive le jour tant attendu, préparé depuis 50 ans (voire plus même en fait, l'organisation étant fondée dans les années 1930 et reconstruite à la fin des années 1940). Celui où Lutte Ouvrière peut « remplacer » le PCF « stalinien »...

9 fév 2012

édito du 9 février 2012

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La pire erreur qu'on puisse commettre en période de crise, c'est de penser qu'on peut se dispenser de la théorie. Si Lénine et Mao ont réussi à diriger la révolution – en clair, à la faire ! - c'est bien parce qu'ils n'ont pas cédé au spontanéisme.

 

9 fév 2012

Arnaud Montebourg a lancé son « mouvement » appelé rose-réséda. Il est la caution « de gauche » du Parti Socialiste, son rôle est d'être efficace face à la concurrence sociale-chauvine de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. C'est pour cela que Arnaud Montebourg s'agite avec un discours néo-socialiste semi-radical et fascisant contre « la finance » et la « mondialisation »

8 fév 2012

Les propos de Claude Guéant sur la civilisation

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Que signifient les propos de Claude Guéant sur "les civilisations qui ne se valent pas" et "le relativisme de gauche"? Il est remarquable ici que le « raisonnement » de Claude Guéant rejoigne celui d’Anders Breivik, l’auteur du massacre d'Oslo. Là où Anders Breivik parlait de « marxistes culturels », Claude Guéant parle indistinctement et de manière générale de la « gauche », mais leur approche intellectuelle n’en est pas moins très similaire.

8 fév 2012

Nous vivons une période où grandissent les forces de la seconde vague de la révolution mondiale ; les choix faits aujourd'hui sont donc d'importance pour demain. Lorsqu'il y aura une poussée révolutionnaire, il faut avoir une base, et la nature de la base est notamment ce qui sépare les maoïstes authentiques des révisionnistes.
Les révisionnistes nient l'idéologie, ils nient sa toute puissance. Les révisionnistes veulent « tout de suite » passer dans le « feu » de l'action ; ils considèrent que le maoïsme est une sorte de drapeau à assumer, et que cela suffit, le reste venant par la suite, « spontanément », au cours du mouvement naissant.

6 fév 2012

Jeudi matin sur LCI, Nathalie Arthaud de LO affirmait qu'il ne serait « pas normal que le courant de Marine Le Pen ne puisse pas être représenté [à l’élection présidentielle] ». Ces propos absurdes révèlent bien la nature anti-antifasciste de l'organisation Lutte Ouvrière et participent de l’effondrement total de la vieille extrême-gauche française.  
 

4 fév 2012

Jeudi soir, Martine Aubry était opposée à François Fillon lors d'un débat télévisé. Elle est la caution sociale-démocrate du Parti Socialiste, son rôle est de prouver à la bourgeoise qu'il est le mieux à même de mener la politique de l'impérialisme français. Mais la démagogie sociale du PS est impuissante face à la montée inéluctable du fascisme.

30 Jan 2012

Lors d'un chat sur le site Rue 89 mercredi, Marine Le Pen a confirmé qu'elle envisageait de supprimer le remboursement de l'IVG (interruption volontaire de grossesse). Dans un élan démagogique, elle se paye même le luxe de justifier cette mesure violemment réactionnaire en évoquant les difficultés d'accès aux soins pour les masses...

24 Jan 2012

François Hollande "contre le monde de la finance"

Submitted by Anonyme (non vérifié)

Ce Dimanche 22 Janvier, François Hollande a tenu son premier grand meeting de campagne, sur fond de couleur bleue, devant un drapeau français. Comme nous l'annoncions au soir du premier tour des primaires socialistes, le candidat du Parti Socialiste court après la démagogie fascisante d'Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon. S'il fait cela c'est pour masquer qu'il ne veut rien changer, qu'il n'a rien à proposer. 

Nous avions raison quand nous disons que « le Parti Socialiste a définitivement rompu les derniers liens qu'il gardait avec le mouvement ouvrier, ses traditions et ses pratiques. »

Car au final qu'a à proposer le candidat du Parti Socialiste ?...

20 Jan 2012

Une partie de la bourgeoisie, principalement dans la petite-bourgeoisie intellectuelle, est opposée à la progression du fascisme. Elle tente donc parfois de s'opposer directement au fascisme, mais ses efforts sont vains, et renforcent finalement le fascisme lui-même. Les réactions de Marine Le Pen hier matin sur i-télé illustre cela de manière effroyable. Réactions à propos de Jean-Luc Mélenchon d'abord, mais également à propos de la journaliste Anne-Sophie Lapix.

13 Jan 2012

Un tonnerre printanier en Inde (Chine, 1967)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

"Un tonnerre printanier en Inde", document publié dans Le Quotidien du peuple en 1967, reflète le point de vue officiel du Parti Communiste de Chine concernant l'Inde. Le mot d'ordre: vive la guerre populaire! Cela a été un moment historique dans la compréhension, qui arrivera avec la guerre populaire au Pérou, du caractère universel de la guerre populaire.

6 Jan 2012

Le syndicaliste Xavier Mathieu, leader des ex-salariés de Continental dans l'Oise comparaissait pour avoir refusé de donner son ADN à la police. Mais plutôt que de prôner l'Autonomie Ouvrière, il cherche l'appuie de la sociale-démocratie qui entretient les illusions sur l'Etat bourgeois et sa prétendu "Justice".

4 Jan 2012

Le n°299 du Journal Officiel du mardi 27 décembre 2011 présentait en annexe la publication générale des comptes des partis et groupements politiques au titre de l'exercice 2010. On y retrouve détaillés les recettes déclarées d'après les comptes certifiés des principaux partis politiques en France. Sont exposés dedans les recettes des deux principales organisations trotskistes en France : LO et le NPA. 

Déjà que de voir les comptes d'organisations soit-disant révolutionnaire publiés par le Journal Officiel de l’État bourgeois français est une aberration en soit, mais en plus la grandeur de ces chiffres est assez déconcertante...

22 déc 2011

L’État français à annoncé qu'il était prêt à réquisitionner des forces de polices et de gendarmerie pour casser la grève des agents de sécurité des aéroports qui réclament des augmentations de salaire et dénoncent leurs difficiles conditions de travail. La Bourgeoisie défend les intérêt de la Bourgeoisie. Il est inconcevable pour ces gens que ceux qui ont les moyens de prendre l'avion pour partir en vacance à Noël soient bloqués ici.

19 déc 2011

Antonio Gramsci : Le conseil d'usine (1920)

Submitted by Anonyme (non vérifié)

La révolution prolétarienne n'est pas l'acte arbitraire d'une organisation qui se prétend révolutionnaire ou d'un groupe d'organisations qui se prétendent révolutionnaires. La révolution prolétarienne est un très long processus historique qui se réalise quand apparaissent et se développent certaines forces productrices déterminées (que nous désignons globalement en nous servant du mot « prolétariat»), dans une ambiance historique donnée (que nous synthétisons par les formules : « mode de propriété individuelle, mode de production capitaliste, système de l'usine, mode d'organisation de la société au sein de l'État démocratique-parlementaire»).

18 déc 2011

Selon Bouteldja, il y aurait ainsi un antagonisme complet entre les « blancs » et le reste de la société (résumée aux quartiers populaires!), les blancs étant forcément selon elle des personnes privilégiées.
C'est le même point de vue que les fachos, pour qui les personnes immigrées seraient privilégiées, mais inversé ; et ces personnes « blanches » sont appelées par elle des « souchiens » (pour « Français de souche »).
Au lieu de dénoncer le racisme comme une expression des rapports actuels de néo-colonialisme, elle les dénonce comme un reste du colonialisme du « passé » ; elle entend par conséquent « éduquer » les « blancs. »